Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le reste du monde 1. Le reste du monde

30/03/2015 5823 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

M arie, la quarantaine, deux enfants, récemment séparée (le salaud s'est barré avec une blondasse de vingt ans), surnage comme elle peut. Au moins, les vacances à la montagne se seront bien déroulées, un dernier ménage du chalet et ça sera le retour à la maison pour la rentrée des classes. Durant la nuit, une tempête effroyable doublée d'un séisme violent vont venir bouleverser les plans de la veille et donner tout son sens au verbe survivre.

Jean-Christophe Chauzy (Rouge est ma couleur , La vie secrète de Marine Le Pen) remet au goût du jour un genre un peu oublié (sauf si des zombies sont de la partie) : la BD catastrophe. Il plonge ses personnages, Marie principalement, ses fils (et le chien) restant au second plan, dans le chaos et leurs fait confiance pour se débrouiller. La progression narrative est impeccablement étalée. Les petits tracas de la vie quotidienne s'effacent, laissant la place au stress, puis à la détresse et, finalement, à la furie et à la perte des repères moraux : rester en vie et protéger les siens, par tous les moyens. Si, techniquement, le récit est efficace, le scénario peine à vraiment séduire. Premièrement, à moins que le scénariste ne réserve un énorme coup de théâtre dans le tome suivant, l'intrigue n'est guère crédible. Deuxièmement, les différents protagonistes, l'héroïne comprise, se révèlent banals et peu intéressants. Résultat, le lecteur a de la peine à croire, voire à accepter, cette cascade d'événements apocalyptiques et s'identifie difficilement aux habitants de la vallée.

Graphiquement, Chauzy rend une copie solide. Par contre, si le trait réaliste est bien en place, la mise en page reste très convenue et, malgré la géographie, plate. Pour donner un plus de dynamisme à ses planches, le dessinateur tente de jouer, sans grand succès malheureusement, sur l'agencement des cases en les déformant lors des secousses sismiques. Le procédé fait long feu et se limite plus à un effet de manche maladroit qu'à autre chose. Au final, le rendu général passablement terne (les couleurs grisaillantes, tout particulièrement) manque drastiquement de punch.

Sans réelle accroche, ce premier volume du Reste du monde n'arrive pas à convaincre totalement. Espérons que la suite de l'histoire saura se montrer plus pertinente.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le reste du monde
1. Le reste du monde

  • Currently 4.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (63 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Johnny Fletcher Le 30/08/2019 à 00:03:51

    Cette série m'est difficile à juger. Elle est parée de nombreuses qualités, que ce soit la ligne scénaristique passionnante ou encore la force du dessin lorsqu'il s'agit d'incarner les paysages et le chaos. Mais il y a le revers de ces qualités évidentes (à mes yeux): je ne suis pas parvenu à accrocher à la chair du récit, c'est à dire les interactions entre les personnages principaux ainsi que l'irruption de la violence parmi les survivants qui semble un peu rapide et forcée à mon goût. Et puis sur le plan graphique, la caracterisation des visages m'est apparue souvent confuse.
    Bref, un album très attachant par certains côtes qui n'a pas su réellement attacher mon intérêt et mon affectation. Mais quelqu'un d'autre pourrait tout aussi légitimement adorer tant il y a de matière romanesque et sociale dans cette série très originale.

    kurdy1207 Le 20/12/2018 à 13:00:00

    J’ai bien aimé ce premier tome même si l’histoire semble linéaire selon certains. Je n’ai pas l’impression qu’il ne s'y passe rien.

    Nous trouvons des mômes tels qu’ils sont en grande majorité à cet âge-là, attachants et parfois très ch… Marie se place en victime d’un époux qui a préféré voir ailleurs et plus jeune. C’est souvent ce qui se passe quand l’un des parents s’occupe de l’éducation plus que l’autre. C’est un devoir qu’il faut partager équitablement sinon, inexorablement, le résultat est le même. Encore faut-il que les métiers du couple le permettent.

    Mais Marie a au fond d’elle une volonté de fer et de faire qu’elle ne se connaissait peut-être pas. Devant l’adversité on voit un personnage qui se transforme en lionne meneuse d’une troupe, d’une bande ou plutôt d’une harde d’enfants qui sait faire face à la brutalité.

    Le graphisme n’est pas dénué d’une certaine élégance même si parfois nous avons l’impression d’esquisses ou de croquis affinés. Parfois nous avons aussi une impression de décalage dans la colorisation qui s’accentue en fin de volume (ou alors il y a un problème avec mon exemplaire ???).

    J'attends quand même un peu plus dans le 2ème tome.

    pierre999 Le 11/03/2016 à 20:31:26

    MA véritable cote serait de 7,3/10. De là à mettre 50% par les chroniqueurs... C'est un peu pousser bobonne !!
    DESSIN : impec', rien à dire.
    SCENARIO : bon, OK, pas véritablement un chef-d'oeuvre, mais une histoire prenante et qui présente quand même de l'intérêt !!
    Quant aux plus de 90% des lecteurs (nombreux !), là, je ne suis pas OK ! MAis avis perso, hein !!
    En fait, je suis impatient de voir quelle sera la prochaine BD de ce dessinateur... Et là, je pourrai, j'espère, juger plus, comment dire, sereinement. En attendant, les 7,3/10 me semble correct.
    Mais encore une fois...: c'est mon avis, hein, les gars !!
    Indispensable : pof, pof, j'hésite... Je sors mon joker !!

    thieuthieu79 Le 13/02/2016 à 11:23:39

    Plus qu'un album, une claque visuelle. Certes la ligne directrice parait simple: une femme et ses enfants essayent du survivre à ce qui ressemble à la fin du monde. Mais en réalité, c'est bien plus que ça. L'auteur cherche à représenter l'homme face à la mort. Quels seront ses choix? Comment va t-il réagir ? Que va t-il faire ? Quelles décisions va t-il prendre ? Devant un tel événement la psychologie des rescapés n'est plus du tout la même et c'est bien ce point là que traite l'auteur. Le tout est agrémenté de sublimes dessins avec des découpages très cassant pour les passages où il y a de l'action. La mort et la désolation sont très bien retranscrit et omniprésent tout au long du récit. On s'attache jusqu'à la fin à cette famille à tel point qu'on a envie qu'ils s'en sorte sain et sauf. On se croirait presque à leur place. Vivement la suite.

    Bourbix Le 01/10/2015 à 14:52:09

    Un séisme de montagne et nous voici avec un récit aux allures de fin du monde. Il est regrettable que l'auteur ne s'attarde pas davantage sur la psychologie des rescapés, passant trop rapidement de l'état de victimes à celui de survivants prêts à tout. Un bon point pour la mise en couleur et la technique des cases "branlantes".
    Rien d'inoubliable, mais rien de catastrophique non plus.

    galinux Le 30/05/2015 à 11:13:58

    Une superbe couverture, aquarelle désaturée ponctuée d'une pointe de couleur et une ambiance d'apocalypse : il n'en fallait pas moins pour me faire craquer à l'achat. A l'intérieur, le dessin alterne le bon et le moins bon : le bon, ce sont de superbes planches pleine page aux couleurs surréalistes qui alimentent, sans la rendre lourde, l'atmosphère de fin du monde dans laquelle s'insère l'histoire. D'une manière générale les paysages, tout en relief et en couleurs exagérées, sont superbes. La 2ème partie est un peu terne et donne une impression de fatras qui nous lasse un peu toutefois. Le moins bon, ce sont les personnages voire les objets qui évoluent dans ce décor : les traits tirent vers le classique mais manquent de caractère et les expressions manquent de finesse. Les mouvements sont aussi un peu faciles et il est difficile d'y croire. Passons.

    C'est surtout le scénario qui m'a déçu dans cette BD. Si le postulat de départ est sympathique (grosse catastrophe météorologique dans les Pyrénées), la suite est moins bonne, avec une aventure trop "épique" pour nous faire réfléchir sur la possibilité d'une telle catastrophe, trop "réaliste" pour développer un intérêt pour ces phénomènes surnaturels. En gros on est à mi-chemin entre réalisme et pure fiction et le pari est loin d'être réussi. D'autant que la psychologie des personnages est elle aussi caricatural et leur évolution bien trop rapide!

    Bref, plutôt convenu, le Reste du Monde reste tout de même un bel objet pour ses paysages de montagne et ses couleurs.

    toon's Le 29/04/2015 à 19:33:50

    Avec « Le reste du monde », on oublie tout le reste ! bien confortablement installé, dans l'intimité douillet de son salon, au creux du fauteuil avec le chat sur les pieds, « Le reste du monde » nous transporte dans une succession de catastrophes naturelles malheureusement d’actualité : le réchauffement climatique qui provoque des orages violents avec des pluies diluviennes, des bourrasques de vent à décorner les bœufs et même un séisme qui nous ramène à la réalité du moment au Népal. Jean-Christophe Chauzy dessine en couleurs directes et nous narre l’histoire d’une mère fraîchement séparée de son mari avec ses enfants et un chien face aux éléments déchaînés qui les ont épargnés. Mais le vrai danger n’est-il pas l’humain lui-même qui lutte telle une bête féroce pour subsister ? Cette mère prête à tout pour protéger sa progéniture retrouve instinctivement les réflexes primaires de survies. La lecture est prenante et l’intensité de l’histoire monte crescendo pour nous tenir en haleine jusqu’à la 110 ème page et nous laisse abasourdi.
    C’est le chat qui se lève qui me ramène à la douce réalité du moment et que je savoure. Cet album ne peut pas laisser insensible. Les images de catastrophes naturelles reviennent immédiatement en mémoire. Et si la fiction rattrapait la réalité. Et si ça arrivait chez nous, comment réagirions-nous ?

    Fantasy30 Le 25/04/2015 à 21:42:42

    Tiens tiens quelle chronique de A. Perroud.....catastrophique!
    A mon sens, un excellent album où certes le scénario est un peu linéaire mais laisse ainsi le lecteur voire le spectateur, seul et isolé, dans la compréhension de cette chronique extra...ordinaire.
    Dame Nature semble reprendre ses droits et quelle force dans le dessin...
    Bravo, un excellent moment de lecture où on ne s'ennuie pas un seul instant. Merci aussi pour le discret hommage (sur la palissade de bois...): "je suis Charlie".
    Vivement le tome 2...et qui sait? Peut-être un 3.

    laure-line Le 25/04/2015 à 20:40:00

    Absolument en désaccord avec la chronique de A Perroud. J'ai trouvé cet album excellent à tout point de vue, scénario et dessin très bon.

    misspanchoe Le 09/04/2015 à 16:19:32

    L'histoire est en apparence "classique" mais néanmoins intéressante à lire et je me suis rapidement attachée au personnage de Marie. Mais ce sont avant tout les images et les associations de couleurs qui m'ont attirée vers ce livre et qui m'ont ensuite transportée ! Les dessins sont appliqués et beaux, vraiment. Un très beau livre !