Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le monde d'Arkadi 7. Le Château d'Antarc

17/02/2005 11291 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

L 'Humanité est entrée dans l'Ere de la Masse voici 10000 ans, lorsque la Terre s'arrêta de tourner sur elle-même. On dit que la cause de cette catastrophe repose au fond du puits des mémoires mortes, depuis que le Titan Kro-No s'y est endormi. Depuis, le jour et la nuit se partagent impitoyablement la surface du globe, ne laissant aux quelques rares êtres vivants que la zone de crépuscule pour tenter d'y survivre au milieu des mutants les plus sanguinaires.

Tel est le monde d'Arkadi, fils d'Arkas, le voyageur qui osa franchir la barrière de la nuit pour ne jamais en revenir. C'est également celui d'Om-6, "élu" de Dité, bien loin de sa cité-dôme au coeur de la nuit, celui de Pan-dra, androïde aux multiples secrets, ou encore celui de Radon, mutant polymorphe trop longtemps exposé à la malédiction de Râd. Tous sont à la recherche d'Or-fé, le Titan poète, qui fournissait en rêves Dité. La source de leur imagination tarie, les "élus" de Dité commencèrent à sombrer dans la folie. Mais cette quête touche à sa fin : Or-fé est à Antarc. Le temps des réponses et des révélations est proche...

Entamée voici 17 ans, cette série s'est depuis imposée comme une des grandes de la S.F. Caza y déploie non seulement tout son talent de dessinateur mais également celui de conteur en créant un monde post-apocalyptique cohérent où science et mythologie se mêlent étroitement. Notamment au travers de ces Titans, aux noms empreints de légendes grecques, dont l'existence ne fait pas l'ombre d'un doute si bien que le lecteur ne sait plus où finit l'histoire et où commence le mythe.

Il aura donc fallu attendre plus de 8 ans pour enfin avoir la suite des aventures d'Arkadi et de ses compagnons. Peu d'action ici, mais beaucoup de révélations sur l'Ere de la Masse et des temps qui l'ont précédé. Le plaisir des retrouvailles est bien là, même si 46 planches c'est fort court après une si longue interruption. Qu'importe ! La fin de ce tome en promet un huitième plein de bruit et de fureur que l'on espère avant 8 autres longues années.

Par N.Diremdjian
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le monde d'Arkadi
7. Le Château d'Antarc

  • Currently 3.66/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (35 votes)

  • Caza
  • Caza
  • 11/2004 (Parution le 17/11/2004)
  • Delcourt
  • Conquistador
  • 2-84789-098-X
  • 44

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Megalito34 Le 18/06/2019 à 13:47:20

    Un tome étonnant où on voit tout de suite l'évolution du dessin de Caza: le style a changé, et les images restent magnifiques. Un tome qui éclaire sur plusieurs points de cet univers de l'Ere de la Masse et les personnages. Et toujours et encore le thème des métamorphoses.

    mathhatt Le 22/11/2004 à 07:33:59

    J'adore cette serie. Caza fait preuve d'une maîtrise graphique et d'une inventivité scénaristique et visuelle impressionnante. On s'attache rapidement à Arkadi, à ses compagnons d'aventures, et on dévore chaque tome de leurs péripéties avec beaucoup de plaisir. Ce tome 7, attendu depuis très longtemps (le tome 6 est sorti chez les Humanos il y a 8 ans, Merci à Delcourt d'avoir repris la série !) est très bon, tout à fait dans la lignée des précédents. Un très bon moment de lecture ! En espérant que cette sortie permettra à de nombreux lecteurs de découvrir cette série qui a souffert des affres des problèmes relationnels editeur-auteur...