Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Death Sentence

16/02/2015 4389 visiteurs 4.5/10 (2 notes)

U ne maladie sexuellement transmissible qui décuple les facultés de ceux qui en sont atteints, mais qui ne leur laisse que six mois à vivre. La question est : que faire d’un super-pouvoir qui nous bouffe littéralement toute notre énergie ?

Avec un pitch pareil, doublé d’une couverture qui en met plein la vue, on se prend rapidement à rêver d’un truc qui dépote complètement, qui arrive sur le marché comme un tsunami, emportant tout sur son passage. Et l’entrée en matière est plutôt à la hauteur, en fait : des personnages un peu dingues, du nihilisme assumé, de la violence crue… le tout enrobé d’un dessin qui a du chien, avec un trait bien inspiré et des couleurs psychédéliques à souhait. La surenchère est toutefois à craindre quand les choses démarrent comme ça, sur les chapeaux de roues. Malheureusement, Death Sentence n’y échappe pas. Rapidement, les héros torturés finissent par sonner creux, la vulgarité se fait facile et, l’esprit embrouillé, le lecteur finit par tourner les pages sans trop s’accrocher à ce qui se déroule sous ses yeux. Un final réussi ne vient pas contrebalancer l’usage un peu trop flagrant de grosses ficelles, de même que l’attachement aux différents protagonistes n’est pas poussé jusqu’au bout. En témoigne une scène qui se veut poignante, mais qui, attendue, paraît finalement bien terne.

Fondée sur de bonnes idées mal agencées et plombée par une narration pour le moins chaotique, cette histoire autoconclusive séduira avant de décevoir. Essai manqué.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
4.5

Informations sur l'album

Death Sentence

  • Currently 3.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    yannzeman Le 14/07/2016 à 00:14:42

    Totalement d'accord avec la chronique de D Wesel.

    L'histoire parait intéressante, même si pas totalement innovante (Warren Ellis, avec "Planetary" et "The Authority", et tous les copy cat qui ont suivis, comme Millar, Ennis ou Waid, ont déjà proposé plus fort), et le résultat est très décevant.

    Trop de vulgarité gratuite tue l'histoire, détruit le peu de sympathie que l'on pourrait avoir pour un personnage ou un autre ; au final, ils vont mourir, et on s'en fout.

    D Wesel est trop généreux dans sa notation, car en plus d'un scénario moisi, le dessin n'est pas exempt de tout reproche (du mauvais Sean Phillips par moments).

    Passez donc votre chemin, l'album recueil de cette mini-série n'en vaut pas la peine.