Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Marlysa 14. Sœurs de sang

16/02/2015 5155 visiteurs 4.0/10 (1 note)

L 'Ordre Noir a été défait, le Grand Maître est retourné au néant, Randin a retrouvé son âme et ses deux parents. Mais un autre danger sommeille. Marlysa, accompagnée de sa jumelle Norya, décide de rencontrer les Thaumaturges, la race des mages impliquée systématiquement dans les desseins des tyrans, pour passer un accord avec eux : une paix durable. Mais les deux sœurs ont une requête personnelle à présenter.

Les uns festoient, les autres traquent l'ouverture vers le royaume caché des Thaumaturges dans la boue. La première partie de ce quatorzième opus est constituée d'action pure : combats contre des créatures toutes plus hideuses les unes que les autres, jusqu'à atteindre la destination à la page 33. Et là est présenté un sous-complot, très vite désamorcé par un témoin providentiel. Autant dire qu'il ne se passe pas grand-chose et c'est dommage, car c'était l'occasion d'explorer un nouveau personnage. Celui de Norya, qui a vécu toute sa vie sous le masque du Maître, une marionnette de chair "à qui on a tout pris" * et qui semble n'avoir rien à raconter ni à exprimer. Vide comme son histoire : belle, forte, souriante et dénuée d'émotions. Une figurante en papier. Pourtant, il y aurait quelque chose à dire sur cette femme qui n'a même pas eu droit à un nom, qui a tyrannisé son peuple pendant des cycles et qui se retrouve parachutée sur le trône. Comment vit-elle sans mémoire? Ses stigmates, sa relation avec sa sœur, avec ses victimes, son passé ? Aucune faille, aucune aspérité, aucun doute. Impossible de s'attacher à un être qui n'a pas d'âme.

La série Marlysa avait pour intérêt de présenter une histoire épique et haletante, des personnages hauts en couleur, jouant sur les émotions, les tensions et les mystères. Les Origines prenaient au ventre. Le cycle du Secret avait su renouer avec cette ambiance particulière, malgré un final décevant : une oubliée, jaillie de la préquelle, traverse tout l'univers pour arriver à temps et abattre le grand méchant triomphant. Sœurs de sang revient aux sources : à l'origine de la malédiction. L'idée est bonne mais mal exploitée : scénario minimalisme et final précipité, absence des ressorts psychologiques, dessin moins riche qu'avant, comme fait dans la rapidité. Certains lecteurs reprochent souvent aux auteurs de ne pas sortir assez vite les suites : preuve est faite qu'il vaut mieux leur laisser du temps.

Décevant, Sœurs de Sang est un volume de transition qui pose les bases d'une prochaine intrigue mais ne présage pas de la suite car ce ne serait pas la première fois que la série s’essouffle avant de rebondir à son niveau d'antan.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Marlysa
14. Sœurs de sang

  • Currently 3.70/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.