Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kersten, médecin d'Himmler 1. Pacte avec le mal

12/02/2015 7355 visiteurs 7.3/10 (4 notes)

H éros de l'ombre comme il en exista beaucoup, Félix Kersten (1898 – 1960) eut l'intelligence et le courage d'utiliser sa position privilégiée auprès d'Heinrich Himmler, dont il était le médecin personnel, pour négocier la vie sauve à de nombreux juifs durant la Seconde Guerre mondiale. De plus, il aurait également – les versions diffèrent à ce sujet – collaboré avec les services secrets alliés. Si obtenir la confiance du Reichsführer était déjà en soit une gageure, la conserver malgré les soupçons des hauts gradés de la Gestapo en fut une autre.

Scénariste éclectique (Dans la peau de Zlatan, La question de Dieu, Joe Bar Team, etc.), Patrice Perna se lance dans la biographie historique avec Kersten, médecin d'Himmler. Construit autour de nombreux retours en arrière alors que la figure centrale de l'ouvrage, au sortir de la guerre, tente d'acquérir la nationalité suédoise, le scénario est raconté à la manière d'un thriller d'espionnage psychologique. Ce choix narratif se révèle parfaitement adapté pour conter les démêlés de ce praticien qui s'est retrouvé malgré lui au centre du pouvoir allemand : ses doutes personnels quand il se voit contraint de soigner l'un des dirigeants alors qu'il voulait fuir le pays, puis le jeu dangereux qu'il entame pour soutirer des renseignements et des faveurs (des vies, rappelons-le) alors qu'il se sait sous surveillance. Avec un style que ne désavouerait pas John Le Carré, Perna décrit minutieusement la tension, les faux-semblants et, surtout, la peur continuelle dans laquelle son personnage se débat. Même si les propos s'éloignent parfois de la réalité avérée, cette approche originale et maîtrisée rend la lecture des plus passionnantes.

Aux pinceaux, Fabien Bedouel s'attarde logiquement sur les différents protagonistes. En effet, dans ce drame en construction, une attitude hésitante ou un regard déplacé peut faire la différence entre salut et trépas. Le découpage au cordeau aide à décrire la crispation des échanges, particulièrement ceux entre Heydrich, le soupçonneux chef de la Gestapo, et Kersten. Par contre, les quelques scènes d'action déçoivent. Nettement moins à l'aise en extérieur, le dessinateur de L'or et le sang « expédie » maladroitement ces épisodes. Heureusement, il retrouve tous ses moyens une fois de retour à l'intérieur (du ministère, d'un train, etc.). Pour finir, Florence Fantini a choisi des tons sombres, quasiment sévères, pour habiller les planches. Cette palette chromatique volontairement terne ajoute un plus indéniable à l'atmosphère déjà pesante du récit.

Narrant au plus près une anecdote historique méconnue, Kersten, médecin d'Himmler mérite qu'on s'y attarde. Suite et fin dans le prochain tome.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Kersten, médecin d'Himmler
1. Pacte avec le mal

  • Currently 4.42/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (48 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 02/09/2020 à 01:08:38

    J'ai été agréablement surpris par la première partie de ce diptyque passionnant à souhait. C'est sans doute l'une des meilleurs séries de l'année 2015.

    Kersten, médecin d'Himmler: le titre ne laisse pas de place aux doutes. Kersten a bien soulagé les maux d'un homme ayant commis les pires atrocités au nom du nazisme. Aussi, on pourrait être en droit de penser que cet homme est condamnable également. Or, ce n'est pas le cas.

    Pourtant, la Suède par le biais de son ministre va expulser cet homme sans ménagement en juin 1945. Le tout est de découvrir le secret qu'il cache. C'est habilement exploités car on ne lâche pas d'une case le parcours de cette enquête qui remonte un peu dans le temps à savoir 1939 où Himmler devient officiellement son patient.

    Certes, le dessin ne paye pas trop de mine. C'est assez austère jusque dans la colorisation. Cependant, quelle belle maîtrise du scénario. Après vérification, je m'aperçois que cela traduit bien la réalité historique. J'avoue que je ne connaissais pas cette histoire: celle d'un homme prêt à sauver des milliers de vie en pactisant avec le diable.

    Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

    minot Le 30/01/2017 à 17:44:40

    Ce n'est pas parce que l'histoire est basée sur des événements réels qu'elle est forcément intéressante. La lecture de ce diptyque ne m'a pas emballé plus que ça, bien que pourtant je m'intéresse beaucoup à l'Histoire (et en particulier à cette période). Quant aux dessins, je les ai trouvés peu convaincants (visages approximatifs, décors pauvres et répétitifs de halls d'immeubles, couloirs de bureaux, etc.). Bref, rien de mémorable pour ma part.

    33phoenix Le 13/09/2016 à 01:10:18

    Moi qui est passionné par l'Histoire, autant celle des civilisations que celle des hommes, je dois dire que je suis bien servi avec cette histoire et je dois avouer que je suis agréablement surpris par ce dyptique et plus encore, par le personnage de Félix Kersten, que je ne connaissais absolument pas !!
    Le duo Perna/Bedouel nous livre le récit incroyable de Félix Kersten, médecin personnel d'Himmler durant l'apogée du 3ème Reich et comment ce dernier, a su tirer profit de sa relation spéciale avec himmler pour sauver les juifs des camps de concentration et de la déportation. Le scénario est très bien mené, on ne s'ennuie pas et les dessins de Bedouel ne sont pas à dédaigner et s'adaptent parfaitement à l'histoire.
    Le lecteur de bd assidu retrouvera la même sensation et ambiance que celle trouvée dans "Il était une fois en France" excellente série par ailleurs.
    Bref, premier tome plus que réussi et j'ai hâte au second tome pour lire le dénouement. Je recommande vivement la lecture :)

    meuillot Le 04/03/2016 à 15:56:44

    C'est drôle. Ma collection de BD étant rangée par ordre d'éditeur puis titre d'album, Kersten trouve sa place juste après la série "Il était une fois en France"...

    Et après lecture de ce premier tome, j'ai eu cette même sensation qu'avec celle ressentie pour l’œuvre de Nury et Vallée. L'époque similaire y étant pour beaucoup, c'est surtout ce constat affiché : il n'était pas rare de devoir pactiser avec le diable pour pouvoir arriver à ses fins ou en tout cas avoir une chance de sauver sa peau ou celle de ses proches.

    Le titre de cet album est suffisamment évocateur pour comprendre ce que Kersten devra faire face à Himmler pour obtenir de précieuses informations qui lui permettront d'agir pour, notamment, le pays dont il est originaire.

    L'histoire débute à la fin de la seconde Guerre et Kersten se trouve en Suède en demande d'exil qui devait initialement lui être validée. Mais entre temps, un changement de ministre va compliquer les choses. Et puis on se retrouve en 1940-41 avec le nazisme et Himmler en premier plan. Ce dernier souffre de maux terribles et ne trouve son salut que par les soins prodigués par le docteur Kersten. Au fur & à mesure que l'histoire avance, le praticien se rend compte qu'il soigne un des plus grands tortionnaires jamais connus.

    Les douleurs au ventre de bras droit d'Hitler sont de + en + fréquents et concomitants avec la pression qui est exercée sur l'accomplissement de ses effroyables missions qu'il cautionne tant. Kersten devient donc son médecin personnel puisqu'il a le don de calmer ses douleurs. Ainsi, même si il est confronté à ce que le nazisme offre de plus effroyable, il comprend également qu'il à une carte à jouer grâce au pouvoir qu'il exerce sur le Reichsführer.

    Pour ma part, j'ignorais l'existence de cet homme. Le T1 est surprenant par l'atmosphère tendue qu'il dégage. Le dessin, tout en sobriété, de F. Bedouel n'est pas chargé d'éléments futiles. Il s'attarde essentiellement sur les visages, comportements des personnages. Ce qui accentue un peu + la tension déjà présente.

    P. Perna signe ici une histoire extraordinaire dont le deuxième tome devrait apporter son lot de surprises. Une très bonne BD sur un fait historique qu'il est bon de (re)mettre en lumière. Et ce même si, apparemment, des faits ou lieux décrits ne correspondent pas tout à fait à la réalité...

    Hugui Le 02/03/2015 à 20:01:59

    Une histoire que je ne connaissais pas, très bien racontée et mise en image, qui arrive à dégager de l'émotion et du suspens malgré une époque tragique. Il a fallu du courage à ce médecin pour accepter de pactiser avec le diable pour sauver des vies !
    A lire absolument.

    Zorglubu Le 12/02/2015 à 17:35:15

    Vraiment bon. Il me tarde de lire le second volet. Je me suis pas ennuyé un instant. Le dessin est nickel et porte une sorte de thriller mi-historique mi-enquête où le lecteur se retrouve pris à parti entre la nécessité d'être un juste et de sauver ses fesses.

    Dessin: 7,5/10 : Rien à redire

    Scénario : 8,5: Vraiment très bon. On veut la fin et vite !

    kergan666 Le 20/01/2015 à 22:10:10

    étant passionné par l'histoire et par cette période en particulier j'ai tout de suite acheté cette BD d'autant plus que la couverture me plaisait.
    je n'ai pas été déçu malgré quelques erreurs historique.
    par exemple, Himmler n'avait pas son bureau dans la chancellerie mais dans les locaux de la SS et de la Gestapo au au 8,rue Prinz Albrecht.
    je sais bien que ce n'est pas un livre à proprement parler historique mais bon...
    sinon l'histoire tient bien la route.
    les dessins sont plaisants
    bref, une bonne BD.
    j'attends donc la suite avec impatience