Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le cycle de Nibiru 1. La Loi du sang

05/02/2015 6376 visiteurs 6.0/10 (1 note)

T ous les êtres humains souffrent d’une maladie sanguine qui rend les transfusions régulières indispensables à leur survie. Pour éviter que ne règne le chaos, l’empire a édicté la Loi du sang, qui décrète les règles selon lesquelles le précieux liquide doit être partagé parmi la population. Cet environnement où chaque individu est en sursis forme un terreau propice au développement de prophéties plus ou moins surréalistes, avec en toile de fond une apocalypse annoncée par quelques esprits troubles. À l’avant-plan, figures politiques et religieuses se prêtent à un jeu dangereux.

Après une mise en place pour le moins intrigante, qui voit un attentat faire de nombreuses victimes et de jeunes amoureux courir la rue avec insouciance, la narration emprunte deux chemins distincts : l’un semble s’aventurer dans un monde fantastique, tandis que l’autre prend place dans le monde réel. Entre les deux, des résonances permettent de faire le lien. L’héroïne principale fait elle-même figure de passerelle, même si elle n’en a que vaguement conscience ; ce sont ses rêves qui lui rappellent une réalité oubliée. En toile de fond, la récurrence d’une menace cyclique, celle de la chute de la planète Nibiru, plonge lecteurs et protagonistes dans une ambiance lourde, pesante. Cette atmosphère inquiétante est plutôt bien servie par un graphisme japonisant qui ne manque pas de caractère, bien que le manque de constance puisse décevoir sur la longueur.

Le principal bémol à apporter à cette première partie de diptyque tient dans le déséquilibre du scénario, la narration étant par instants relativement confuse et la partie réaliste du récit n’étant pas d’une crédibilité à toute épreuve. L’impression qui ressort à la lecture est celle d’un manque de place, de respiration, comme si le scénariste, Izu, avait voulu en faire beaucoup trop par rapport à la place disponible. Le prochain tome devrait clore l’histoire et permettre de rendre un verdict final, en espérant que les belles perspectives qui, malgré tout, se dessinent, ne soient pas galvaudées.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le cycle de Nibiru
1. La Loi du sang

  • Currently 3.77/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (13 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 23/05/2015 à 19:23:37

    L'histoire commence doucement mais le rythme va vite s'intensifier passant d'un monde inconnu à notre futur. Les dessins restent pour moi perfectibles.
    Sachant qu'il s'agit d'une série en 2 tomes il faudra que le 2ème opus soit plus tranchant et apporte plus de réponse.
    A suivre indéniablement.
    5/10.

    Patrick M Le 18/05/2015 à 16:58:42

    je suis très bon public et légèrement collectionneur (ou empileur) et du haut de mes 4500 albums, je vais rapidement revendre cette série chose qui ne m’était jamais arrivé en 15ans. Impossible de rentrer dans la série et j'ai pourtant donner sa chance en achetant le second album mais rien n'y fait.
    Le dessin ça passe, rien d’extraordinaire du déjà vue et on sent bien le jeune dessinateur. donc passable.
    Mais coté scénario, alors là ce n'est même pas tordu c'est vide, il n'y a rien, une vague histoire de sang, remontant des siècles plus tôt avec des hybride perpétuant la mémoires etc....
    passez votre chemin ou rachetez moi les miens.
    désolé je ne suis pas chroniqueur et ne sait donc faire un vrai avis que ce soit éloges ou le contraires (ça doit être mon premier avis dans la bédéthèque d ailleurs) mais là je pouvais pas laisser passer tellement c'est mauvais (j'ai quand même relu deux fois pour être sur)
    Désolé pour les auteurs

    Docteur Parangon Le 04/04/2015 à 17:50:10

    Une très belle couverture aérée et onirique permet de poser le style graphique de cette BD
    Le trait est fin, précis et dynamique. La colorisation est très bien réalisée mais l'encrage, un peu moins. Dans l'ensemble le graphisme est inégal, certaines cases sont magnifiques, d'autres plus épurées et quelques unes avec des défauts (effets de flous par exemple).
    Le thème initial est intéressant : la monnaie la plus précieuse est le sang. Nous sommes dans de la SF apocalyptique à la Mad Max. Le récit débute avec une histoire classique (un coup d'état, une affaire de succession à la tête d'un empire et des conflits frontaliers) et continue de manière beaucoup plus originale. Cela relève nettement la qualité de la BD. L'introduction de Nibiru dans le scénario arrive ainsi à imprégner un style intéressant et intrigant au diptyque, assez pour enchaîner sur le second tome.