Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mille parages 1. Fragments bourlingatoires d'ici et d'ailleurs

05/01/2015 4782 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

D epuis Palaces et sa suite involontaire, Bureau des Prolongations, tout le monde sait que Simon Hureau est un voyageur, pas un touriste. Plutôt que de faire confiance aux guides, il laisse son instinct et le hasard mener ses pas. Ça va moins vite, mais ça permet de ne rien manquer. De retour chez lui, hormis quelques insectes séchés, il ne ramène de ses expéditions que des notes et de nombreux croquis qui, une fois dessinés, lui feront office de souvenirs et seront pour le lecteur autant d'invitations à la découverte. Mille parages, fragments bourlingatoires d'ici et d'ailleurs regroupe une partie de ces récits originellement parus dans différentes revues entre 2000 et 2014.

Qu'il crapahute en France, en Europe, en Afrique ou en Asie, Hureau conserve la même capacité d'émerveillement. Un arbre aux formes étranges, un phasme géant ou un tapis de chanterelles suffisent à son bonheur. Et s'il y a une belle rencontre à la clef, c'est encore mieux ! Les observations de l'auteur, qu'elles soient humaines ou naturalistes, sont à la fois respectueuses - il n'est qu'un humble visiteur de passage - et immanquablement admiratives. Qu'il s'agisse d'un monument majestueux, d'un simple étale de rue ou d'une grange délabrée qui sert d'abris pour une nuit, la planète est simplement belle, si on sait bien la regarder.

Voyager à la « dure » rime parfois avec galères (administratives, intestinales, etc.). Évidemment, sur le moment, ce n'est jamais très drôle (quoique...), mais, une fois que l'artiste se retrouve à la table à dessins, ces dernières deviennent de véritables sources d'anecdotes. Dans les faits, la plupart des histoires du recueil ont comme origine une ou plusieurs tribulations inattendues. L'engrenage de malentendus que généra un innocent portrait de vache au Burkina-Faso ou la longue nuit d'errance (répétée deux fois à une année d'intervalle !) à la recherche d'un coin pour dormir dans une Florence glaciale en sont les deux exemples les plus frappants. Au fil des mésaventures, la lecture n'en devient que plus vivante !

À son époque, Jano (Keubla, Carnets d'Afrique) avait nourri son œuvre de ses pérégrinations, à la différence qu'il avait préféré la fiction au témoignage. Même si Hureau a choisi de s'investir personnellement en se mettant en scène (avec une bonne dose de second degré), ces deux auteurs partagent néanmoins une même vision : celle qui regarde au-delà de l'horizon, avec gourmandise. N'oubliez pas votre passeport et mettez vos vaccins à jour !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mille parages
1. Fragments bourlingatoires d'ici et d'ailleurs

  • Currently 3.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.