Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat 1. 1915 - 1916

11/11/2014 7403 visiteurs 5.0/10 (1 note)

I l n'a que quinze ans lorsqu'il s'engage, sous une fausse identité, en 1915. Jean-Corentin Carré est officiellement le plus jeune soldat de la Grande Guerre et un symbole du courage et du patriotisme de la jeunesse de l'époque. Loin d'être une tête brûlée, le garçon est brillant : certificat d'études à 12 ans, capable d'une maturité de raisonnement avancée, il est le pur produit d'un conditionnement des têtes blondes depuis 1870. Quand son père part au front, il décide de le suivre, parce que c'est son devoir, quel que soit prix à payer. Très rapidement, le gosse devient un héros.

Centenaire oblige, les publications sur 14-18 sont à l'honneur. Après les anonymes, sortis de l'imaginaire, et les incontournables célébrités (Gavrilo Prinzip, François Ferdinand...), c'est au tour des hommes du rang qui ont marqué le conflit d'occuper le devant de la scène. Prévu en trois tomes, Jean-Corentin Carré Enfant soldat rend hommage à un tout jeune homme qui s'est jeté volontairement dans l'enfer du No Man's Land avec toute la fougue de son âge. Évitant l'anachronisme consistant à caler la psychologie d'aujourd'hui sur les gens d'hier, le traitement du sujet crée le décalage avec ce personnage qui paraît si étranger à nos préoccupations actuelles, si éloigné de nos considérations sur la guerre. Même s'il reste lucide sur les événements qu'il traverse, Jean-Corentin éprouve une fierté conquérante, fait preuve d'une certaine abnégation qui le pousse à se mettre tout entier au service de la France, sans se préoccuper des traumatismes. Cet amour de la patrie et la soif de gloire donnent un ton que l'on retrouve dans la plupart des ouvrages immédiatement postérieurs à 14-18 : journaux, encyclopédies, romans qui mettent en scène la figure héroïque du poilu, où tout doute, toute peur et toute forme de lâcheté sont bannis. Peut-être est-ce cette mentalité d'airain qui a permis à la plupart de passer ces quatre ans et de revenir à une vie normale. Le dessin reste dans une classique pour exposer sans fard les émotions et les charniers, faisant le choix d'une forme de banalité pour mieux coller à l'esprit de l'exposé.

Même s'il s'en tient à une belle rigueur historique et s'il campe un personnage d'exception, par son classicisme, cet ouvrage peine pourtant à se démarquer du trop-plein de production sur ce thème.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat
1. 1915 - 1916

  • Currently 3.45/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.