Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Bulles

23/10/2014 2339 visiteurs 3.0/10 (1 note)

O n vit, on surnage et puis, soudainement, tout se fissure, tout s'écroule et on se retrouve face à soi-même à contempler des poissons tourner dans un aquarium. Pour Ramon Sanchez, l'élément déclencheur a été ses vertèbres. Un mauvais lumbago l'a brutalement réveillé : la quarantaine est bien là. Ouch, ça fait mal.

Alors qu'il s'était fait connaître par des histoires remplies de fracas et caractérisées par un design léché flirtant bon avec la néo-ligne claire (Roco Vargas, Opium, etc.), Daniel Torres revient sur les étals avec Bulles, un récit intimiste en noir et blanc. Le scénario-thérapie suit le pauvre Ramon Sanchez dans sa crise de la quarantaine. Si certains s'achètent un bolide rouge ou vont à Compostelle en espadrilles, ce dernier parle aux poissons de l'aquarium municipal. Page après page après page, il revient sur son existence, ses échecs et ses regrets, tandis que sa femme tempête après lui pour le ramener à la raison (et à la maison). Bien que plusieurs situations prêtent à sourire ou éventuellement à réfléchir, l'album est néanmoins passablement barbant. Quasiment clinique, le ton est monotone et les personnages guère originaux. La sincérité du scénariste n'est pas en cause. Simplement il n'arrive pas à faire partager ou généraliser ses angoisses. Résultat, l'ouvrage ressemble à un long rapport médical d'un inconnu lambda dont la lecture aride se révèle peu passionnante.

Malgré une réalisation graphique très bien pensée et parfaitement maîtrisée, Bulles manque le coche, faute à un sujet bien banal et un traitement narratif linéaire sans aucune surprise.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
3.0

Informations sur l'album

Bulles

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.