Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A près le décès soudain de sa cuisinière attitrée, un notable de province se met en quête d’une remplaçante pour présider aux destinées de ses fourneaux. Mais quand il s’agit du plus fin gosier de France, la tâche s’avère ardue, tant le bonhomme est précis dans ses injonctions, sévère dans ses jugements, inflexible dans ses décisions. D’ailleurs, seuls trois compères jaugés suffisamment dignes partagent encore le festin hebdomadaire donné par Dodin-Bouffant. Ce dernier finit pourtant par dégoter la perle rare : Adèle Pidou, une fille de ferme aux doigts d’or et aux talents culinaires insoupçonnés. Ensemble, ils se lanceront dans un défi aux répercussions imprévues contre un aristocrate féru de haute gastronomie. Mais entre son altesse, le Prince hériter du royaume d’Eurasie, et sa ventripotence Dodin-Bouffant, Prince des gourmets, l’enjeu dépassera la simple rivalité gourmande.

Librement adapté d’un roman des années 20 - encore célèbre chez les chefs étoilés et les amateurs éclairés -, La passion de Dodin-Bouffant entraîne le lecteur dans la France du Second Empire, alors que triomphait cette grande cuisine bourgeoise qui allait régner sur les papilles hexagonales encore un siècle durant. Une cuisine riche, abondante, enracinée dans les terroirs, privilégiant la qualité des ingrédients, le savoir-faire… en un mot, comme le rappelle ici le héros, tout cela est avant tout affaire d’amour. Alors défilent au gré des pages les lapereaux au foie-gras, les ortolans dodus, les morilles au Château-Chalon, les rôties à la moelle, les farces les plus fines, les veloutés les plus rares, les vins les plus capiteux, jusqu’au fameux pot-au-feu si prodigieusement imposant concocté par l’homme de l’art. Et bien ascète sera celui qui ne salivera devant les représentations pleines de fantaisies des mets servies par Mathieu Burniat tout au long des divers chapitres.

Mais plus loin que l’hommage tendre et amusé aux amoureux de la bonne chère, l’ouvrage dresse les portraits tout en nuances de ce passionné un brin misanthrope et de cette servante si peu accorte dont l’emprise s’étend bien au-delà des fourneaux. Tracés d’une plume fine et ondoyante, les protagonistes évoquent indubitablement les caricatures d’époque, les notabilités croquées par Daumier, André Gill, avec ces ombres finement hachurées d’une encre délicate, et ces trognes hautement expressives. Les paysages du Jura sont également joliment rendus par quelques beaux panoramas.

Pétrie d’humour, imprégnée de tendresse, nappée de jubilation, cette passion de Dodin-Bouffant se révèle être bien plus qu’une ode épicurienne à offrir à un bon vivant de son entourage.

Par O. Boussin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La passion de Dodin-Bouffant

  • Currently 4.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (16 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 02/09/2020 à 00:44:16

    Dodin-Bouffant est un passionné de bonne gastronomie. C'est un bourgeois épicurien et généreux. Il vient de perdre sa délicieuse cuisinière qui lui faisait vibrer ses papilles. Le monde semble s'effondrer autour de lui. Cependant, la vie continue. Il va se battre et trouver la perle rare: Adèle.

    La scène chez le prince m'a rappelé une petite déconvenue que j'ai subi la semaine dernière et qui peut arriver à tout le monde. J'ai invité mon épouse dans un restaurant qui jouissait d'excellentes critiques. Cependant, les plats présentés n'ont absolument pas été à la hauteur de ce qu'on attendait. Mon épouse, fine cuisinière, ne s'est pas laissé tromper par les artifices. Le poisson tout comme la choucroute étaient trop secs. Pour en revenir à la bd, Dodin va triompher sur le prince d'Eurasie en lui infligeant une bonne leçon culinaire. Un pot-au-feu tout comme une ratatouille peuvent rivaliser avec les plus grands plats.

    Au diable le cholestérol et les kilos ! Laissez-vous tentez par cette orgie gastronomique qui rend un véritable hommage à la cuisine française.

    Tiburce2 Le 12/06/2017 à 11:54:02

    Une histoire savoureuse, gourmande et pleine de sensibilité.
    Un immense gastronome vaguement misanthrope et très imbu de son propre talent se voit dans l'obligation de trouver une nouvelle cuisinière - élément évidemment indispensable de sa propre existence !
    L'histoire est sympathique et pleine d'humour, les personnages touchants et bien croqués, et les dialogues ciselés.
    Le dessin est remarquable, tout en finesse et en émotions, avec quelques belles trouvailles pour décrire l'émerveillement des papilles. Quant aux recettes abordées, elles en donnent les larmes aux yeux...
    Au final, une lecture extrêmement agréable qui donne le sourire et donne envie de croquer la vie à pleines dents.
    A lire. 4/5.

    Yovo Le 30/05/2017 à 12:09:20

    Portrait d’un truculent gastronome qui se voue corps et âme à l’art d’assaisonner les plats, sans admettre à sa table ni écart de goût, ni convive aux papilles émoussées...

    Totalement rétif à la mode de la cuisine omniprésente depuis des années, y compris dans la BD, je n’aurais même pas ouvert cet album si j’avais su de quoi il parlait…
    Et pourtant ce petit roman graphique est assez savoureux !
    Le dessin, qui rend un hommage revendiqué à Honoré Daumier, est enlevé, virevoltant et bien colorisé.
    Le scenario (adapté du livre éponyme) ne s’arrête heureusement pas à une histoire de gamelles, car derrière les festins rabelaisiens se noue en fait une jolie romance où les sentiments se mitonnent aussi savamment que le fameux "Pot-au-feu à la Dodin-Bouffant".
    A découvrir.

    Djimidjim Le 26/10/2014 à 12:15:35

    Un grand moment de bande dessinnée. Drole, chevaleresque, fantaisiste, poétique, spirituel, passionné et ventripotent. Un dessin fin et puissant qui donne corps a une histoire plein de charme inspirée du roman de Marcel Rouff. Dodin Bouffant, fin gastronome de son époque, doit trouver une nouvelle cuisiniére. Et cette quête va vite se transformer en une épopée tumultueuse et trépidante où l art et la pratique culinaire va donner naissance à une delicieuse histoire d amour.

    Mariusetmoi Le 24/10/2014 à 11:56:17

    J ai pris beaucoup de plaisir à lire cette bd qui rayonne par sa poésie et sa dimension burlesque. Un chouette scénario bien rythmé et un dessin de grande qualité.

    ladolcevita Le 23/10/2014 à 13:51:50

    Un dessin remarquable, souple, vif, délicat et terriblement efficace. Un récit drole et plein d esprit. Des protagonistes au caractère bien trempé. De la bonne bouffe, un peu de drame, de l humour, une histoire de coeur et une infinie tendresse. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce "Dodin Bouffant" un somptueux roman graphique. Une belle réussite.

    Maitreyoga Le 23/10/2014 à 10:35:35

    Mathieu Burniat nous plonge dans un recit gourmand et savoureux bourré d humour. Des personnages haut en couleurs, une ode à la bouffe et a l amour, un dessin remarquable et une mise en scène soignée et intelligente. Bref, une vraie réussite ce Dodin Bouffant. A lire sans modération.

    Lamaenfolie Le 23/10/2014 à 10:05:43

    Un petit bijou de BD. Mathieu Burniat nous offre un album plein de malice, d humour et de tendresse. Une BD réjouissante et jubilatoire avec un style et un dessin maîtrisé et dynamique qui donne du caractère et de la profondeur aux personnages et au récit. Une BD et un auteur à lire et à decouvrir. Un vrai coup de coeur !