Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le voyage improbable 1. Première partie

09/10/2014 3778 visiteurs 5.5/10 (4 notes)

A ux confins de la Bretagne, le professeur Auguste Snapps et son équipe de ravissantes estudiantines viennent d'exhumer le squelette d'un plésiosaure à deux têtes. Cette découverte attire malheureusement un confrère nuisible : le caractériel et douteux Kurt Fruchttück. Suite à une maladresse (un cigare sur une sortie de gaz), les paléontologues et le phare sous lequel était le fossile sont propulsés tels une fusée dans les airs. Commence donc ainsi un incroyable voyage à travers la stratosphère.

C'est toujours un plaisir de retrouver l'univers absurde et désuet de Turf. Hommage à la conquête spatiale, le promontoire qui ressemble au petit frère de la fusée d'Hergé est le lieu d'une improbable cohabitation entre des individus qui vivent dans leur monde et se livrent une lutte d'égo avec pour toile de fond une ascension qui rappelle la poésie du Baron de Münchhausen et de De Cape et De Crocs. Ici, on pèche le Spoutnik à l'hameçon, Laïka n'a pas pris une ride et même à 100 000 km de la Terre, les raccordements électriques fonctionnent. Le gardien du phare, taciturne et agoraphobe, qui cultive un bon goût pour les petits pois-sardine et les pulls jacquard jaunes et rouges, se voit envahi par cette troupe qui dévaste sa tranquillité et joue avec ses nerfs. À l'instar de Magasin Sexuel, son diptyque précédent, ce voyage se déguste comme une savoureuse friandise. Un bonbon pétillant qui a la saveur d'une madeleine de Proust et cache de nombreuses références aux classiques.

Pourvu qu'il y ait une suite et pourvu qu'elle dure ! Hélas, c'est encore un diptyque qui est annoncé. À peine deux sucreries, alors qu'on rêverait d'en dévorer toute une boîte.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Le voyage improbable
1. Première partie

  • Currently 3.60/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (20 votes)

  • Turf
  • Turf
  • 10/2014 (Parution le 01/10/2014)
  • Delcourt
  • Terres de Légendes
  • 978-2-7560-4785-0
  • 46

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    faune e Le 13/12/2017 à 22:31:41

    beaux dessins , des personnages bizarres ( le chef du phare solitaire , le gros je sais tout, l'anglais, l’intrus ..)

    histoire marrante ^^

    minot Le 16/08/2016 à 15:13:39

    Les points forts :
    - la magnificence des dessins et des couleurs,
    - l'originalité du trait (ce style graphique si typique n'appartient qu'à Turf),
    - l'univers délicieusement absurde,
    - des dialogues très drôles.

    Les points faibles :
    - une intrigue peu palpitante,
    - des personnages pas spécialement attachants.

    Au final, un album très intéressant sur la plan graphique mais une lecture un peu ennuyante, à cause d'une intrigue qui manque de souffle épique. Bref, du Turf tout craché !