Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

D idier Tronchet et sa petite famille ont quitté les rivages mystérieux de la mer du Nord pour passer trois ans en Équateur. De ce drastique changement d'horizon - du Plat Pays à la Cordillère des Andes, les perspectives changent dramatiquement -, le créateur de Raymond Calbuth a ramené une foule d'impressions qui ont donné lieu à plusieurs articles parus dans la revue XXI et à un recueil de textes (Vertiges de Quito aux éditions La Petite Vermillon). Il revient maintenant à la BD en rassemblant tous ses souvenirs sous la forme d'un album. Ces reportages dessinés offrent une vision originale et décalée d'un pays peu connu.

L'ouvrage débute, comme beaucoup de travelogues, par la présentation d'un nouvel univers : un sinueux faubourg vertical de Quito, des habitants aux mœurs originaux et leurs étranges coutumes. Débarqué de frais, l'auteur fait face à un choc culturel certain. Heureusement, il s'acclimate rapidement, ses observations s'affinent et, de spectateur, il devient acteur de son « aventure » en se dessinant lui-même ainsi que les siens. L’Amérique du Sud prend vie et la vraie découverte peut commencer.

Par la suite, les récits oscillent entre remarques générales sur la région (un peu de politique, un soupçon d'économie, le sort réservé aux Indigènes, etc.) et incidents de la vie de tous les jours. Observateur avant tout, Tronchet préfère décrire en premier lieu ce qu'il voit et, surtout, ce qu'il ressent (sa relation avec son fils est particulièrement touchante) plutôt que de jouer à l'apprenti-donneur de leçons socio-géo-politiques. Le ton est vivant et souvent espiègle. Sur le plan graphique, le résultat est également brillant. La splendeur de l'Amazonie et la majesté du haut-plateau andin ont visiblement impressionné le dessinateur. Comme pour l'excellent Là-bas, la lumière de ces nouveaux territoires a nourri, pour le meilleur, la plume de l'artiste.

Excitante invitation au voyage, Vertiges de Quito fait découvrir, en plus d'une contrée détonante, une facette inconnue du natif de Béthune. À lire avant de s'embarquer !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Vertiges de Quito

  • Currently 4.22/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 30/08/2020 à 21:31:57

    En ce qui me concerne, c'est la meilleure BD réalisée par Didier Tronchet. Cette découverte de l'Equateur et notamment de la capitale de ce pays à savoir Quito a été un moment exceptionnellement rare. J'aime les BD qui parle des autres pays, des autres cultures avec ce qu'il faut d'anecdotes pour pouvoir nous faire une idée. Peu ont abordé jusqu'ici l'Equateur, préférant sans doute s'intéresser au Pérou et surtout au Brésil.

    On entre pour la première fois dans l'intimité familiale de l'auteur avec une famille d'aventuriers qui n'a pas peur de vivre trois ans dans un pays totalement étranger à nos moeurs et plutôt exotique. Les personnages sont très attachants. On comprend leur réaction ainsi que leur ouverture d'esprit notamment vis à vis des indigènes (et non des indiens). On découvre les relations entre les différentes composantes de la population locale.

    Nous avons une oeuvre assez intéressante et instructive. J'ai littéralement adoré cette lecture où l'humour est cette fois-ci plutôt discret. On dirait que l'auteur a enfin atteint son niveau de maturité en nous proposant des sujets traités de manière plus sérieuse. J'ai aimé par exemple la description du quartier dans lequel a vécu l'auteur et où il s'est passé des choses totalement incroyables en trois années. Je regrette juste que le passage sur la route du Pacifique soit si court alors qu'il y avait certainement de la matière. Ainsi, on ne verra pas du tout l'océan.

    Au final, un très joli album aussi bien sur le fond que sur la forme. Oui, c'est de quoi donner le vertige !