Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les contes du Korrigan 5. Livre cinquième : L'Île d'Émeraude

03/02/2005 14432 visiteurs 6.0/10 (3 notes)

K oc’h, jeune korrigan amateur de contes, quitte sa Bretagne pour la verte Erin. Il se rend chez son cousin Seasmus et part à la rencontre des légendes irlandaises. Ses découvertes sont à la fois riches, captivantes et inattendues, la magie des lieux et des histoires y contribuent beaucoup. Les Leprechauns l’intriguent, les fées le séduisent, le Pookah le subjugue, mais Koc’h est surtout attiré par la belle Siobhan. Entre jeu de séduction et visite touristique, l’Irlande s’offre à lui dans ce qu’elle a de plus enchanteur.

Ce Livre Cinquième est différent des précédents. Le principe reste le même avec cette succession de contes, mais afin d’éviter une certaine lassitude, les auteurs ont choisi de mettre en scène des légendes se déroulant dans ces contrées de culture celtique. La grande nouveauté vient de ce fil rouge plus étoffé. Le jeune Korrigan n’est plus là uniquement pour établir un lien entre les contes, il peut enfin vivre sa propre aventure, et ses sentiments pour la jeune Siobhan le rendent plus attachant. C’est également l’occasion pour les auteurs d’y intégrer quelques clins d’œil, de la Complainte des Landes Perdues à Harry Potter en passant par les hauts-lieux touristiques de cette belle île. Les différents contes sont simples, traités de manière accessible à tous et ne nécessitent pas de connaissances approfondies en matière de korrigans et autres fées.

Dès le début de la série, les éditions Soleil ont choisi de privilégier une certaine homogénéité du dessin au sein de chaque album. Le fil rouge liant les différents contes est ici dessiné par François Gomes : il semble plus à l’aise avec les personnages et ses décors sont plus fournis, plus aboutis. Cette agréable évolution est mise en valeur par une chaleureuse colorisation. La Chevauchée des Leprechauns, illustrée par Stéphane Bileau, se situe dans un autre registre. Le trait est plus vif, peut-être plus proche du dessin animé avec ses personnages aux grands yeux ronds. Du coup, le personnage principal paraît plus idiot qu’il ne l’est. Ensuite, le trait épuré de Jean-Marie Minguez correspond bien au thème de La Nourrice de la Fée qui nécessitait un dessin tout en douceur. Le point faible se situe au tout début dans le passage maladroit d'un cheval qui s’enfonce dans la rivière pour se rendre du monde réel au monde des fées. Enfin, Serge Fino se retrouve à nouveau sur cet album avec son style plus foisonnant. Le récit semble cependant plus triste en raison de l’utilisation d’une palette de couleurs aux tons un peu trop ternes.

Ce type d’album est divertissant et sans prétention et c’est finalement ce que l’on en attend. L’intérêt réside aussi dans la découverte de jeunes auteurs et la possibilité pour ces derniers de débuter dans un milieu difficile. A noter également la parution d’une belle intégrale regroupant les cinq premiers tomes des Contes du Korrigan.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les contes du Korrigan
5. Livre cinquième : L'Île d'Émeraude

  • Currently 3.16/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (32 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    davinon Le 21/12/2004 à 09:17:18

    Dans la suite des 4 premiers tomes, des contes celtiques magnifiquement mis en dessins. Si dans les premiers tomes j'ai retrouvé les histoires que me racontait ma grand-mère, les tomes suivants me font découvrir de nouvelles histoires, mais le plaisir est toujours le même.
    Dans chaque tome il y a 3 contes, avec pour fil rouge le Korrigan Koc'h (prononcez Korr en raclant les 'r') qui présente les histoires, mais dans ce tome Koc'h devient le personnage d'une histoire, sa propre vie est mise en scène, un petit plus dans l'album.
    A lire pour tous les amateurs de contes.