Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kerberos in the silver rain 2. Tome 02

24/07/2014 2872 visiteurs 4.0/10 (1 note)

F ranchement, à quoi sert l’été ? Recharger les batteries avant que le surmenage atteigne la cote d’alarme ? Doter l’épiderme d’un joli hâle plutôt que d’adopter un camouflage couleur homard (j’exclus le succulent représentant bleuté crustacé breton pour éviter toute confusion) ? Découvrir des vins de pays revigorants élevés avec soin pour mieux éviter les immondes rosés servis à des températures improbables et dans des flacons qui défient l’esthétique la plus élémentaire ? Déguster des côtes de bœuf point trop caressées par la braise et laisser les étrons surgras et carbonés aux papilles les moins sensibles ? Préférer la sieste à toute activité inutilement sudatoire ? Il y a de tout ça, et il faut ajouter « lire des livres que je n’ai pas l’habitude de lire le reste de l’année ou ceux que je néglige pour des motifs douteux, voire indéfendables ».

Un manga d’action par exemple. Allez, hop, c’est parti pour les deux recueils déjà sortis de Kerberos in the silver rain. Avouons-le, il y a eu sieste entre le premier et le deuxième volet. Le tome 1 se parcourant à la vitesse du son des pages tournées et sans émotion particulière, une petite relaxation de paupières s’imposait. Tout juste avais-je eu le temps de faire connaissance avec Sakuya, Gôto et Léon qui forment la patrouille des cerbères chargés de protéger le « psy », ressource nouvelle découverte il y a une dizaine d’années, et surtout de les voir infliger une belle raclée à une troupe de créatures laides et imposantes. Heureusement, quelques ingrédients (une sculpturale jeune femme à la double identité, un ado inconscient du danger, un garçon un peu plus sage pour faire contrepoids) évitaient de déclarer w.o (forfait pour les non-initiés) pour la suite malgré les défauts d'un dessin brouillon pour tenter de donner de l'ampleur et de la vigueur à certains passages.

Changement de lieu pour le deuxième volume : plus de 4ème sous-sol d'un bunker pour cacher le « psy », il est bon de trouver une cachette plus sure. Pour un convoyage en toute discrétion, quel moyen de transport plus adapté et logique qu’un paquebot gorgé de touristes ? Lorsqu’un cowboy – un vrai, avec le costume et et le cheval - entreprend de s’emparer de la cargaison, le sourire revient aux lèvres. Un vrai méchant bien typé qui va donner du fil à retordre au trio Kerberos ! Barge (sur un bateau, c’est de bon ton…), vicieux, prêt à tirer dans le tas !!! Voilà qui ouvre des perspectives réjouissantes !

Malheureusement, une sorte de plante carnivore vient vite lui voler la vedette et les bâillements sont de retour : gnons à gogo, scènes confuses, arme inattendue qui permet de se sortir du méga pétrin, bombe en cuirasse (ne pas confondre avec une bombasse en cuir, sans aucun doute beaucoup plus vulgaire) qui jongle avec un trouble de la personnalité et sauve tout ce beau monde d'un mauvais pas. Bref, rien de nouveau et le train-train (une idée pour un prochain piège à haute vitesse ?) du premier volume a retrouvé sa place. L’envie d’en savoir plus sur le « psy » ? Ah oui, il y a ce fil rouge… Mais franchement, c’est léger pour feindre l'excitation en attendant le tome 3.

Et là, rechaussant ses lunettes, l’ancien se rend compte qu’il est écrit « Young manga » sur la tranche du livre. Pauvre homme, hors seinen, c’est plus de ton âge les mangas. Allez, on se bouge, l’été, c’est un peu de lecture, mais pas trop. Et du soleil. « Pas à côté, pas n’importe où / Sous le soleil, sous le soleil / Exactement juste en dessous.». Une création comme celle-là, des années après, tu t'en souviens alors que Kerberos lorsque l'heure de la rentrée aura sonné…

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Kerberos in the silver rain
2. Tome 02

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.