Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Finnele 1. Le Front d'Alsace

14/07/2014 5291 visiteurs 8.0/10 (2 notes)

O beraspach, ou Aspach-Le-Haut. Juillet 1914. L'été suit son cours dans cette Alsace allemande depuis presque quarante ans. Août. La Grande Guerre n'est pas encore déclarée mais c'est déjà l'heure de la mobilisation pour les jeunes adultes. Malgré le départ de son grand-frère, Joséphine, ou Finnele, n'a pas le temps de s'inquiéter. Les moissons commencent et la priorité va à l'essentiel. En l'absence des hommes, toutes les forces sont nécessaires. L'affrontement n'est encore qu'abstrait, il se déroule au loin. Novembre. Traversé par une voie de chemin de fer, son village se retrouve sur la ligne de front. Une partie sise en France, l'autre en Allemagne. Les habitants sont évacués. Le conflit devient réalité pour la petite alsacienne et sa famille.

En cette année de commémoration du centenaire de la Grande Guerre, Anne Teuf propose un ouvrage fortement attrayant. Loin des innombrables et attendus témoignages sur la vie des combattants, elle offre ici une chronique de la vie quotidienne au plus près de la zone de bataille, vue par les yeux d'une petite fille, de sa grand-mère. Aux conséquences directes, bombardements, réquisitions des chevaux, présence des soldats, déplacement des populations, s'en ajoutent aussi d'autres. L'Alsace, dans le giron allemand depuis 1870, est aussi un des enjeux de cette guerre. La francisation des alsaciens devient un objectif du gouvernement français. Après s'être vu imposée la langue de Goethe à l'école, c'est celle de Voltaire que se voit forcée d'apprendre la jeune fille. Privés de libre arbitre par la situation, les locaux n'ont d'autre choix que celui de s'adapter. Ils sont, comme le dit si bien Émile, le père, coincés. Coincés entre la France et l'Allemagne.

D'un trait précis, détaillé, rehaussé de gris, l'auteure anime ce petit théâtre avec bonheur et redonne vie à la société d'alors. Si elle avoue sans peine avoir brodé à partir des quelques éléments en sa possession et des faits historiques pour construire son récit, on ne peut qu'être frappé par la finesse et la justesse qui s'en dégage. À lire.

Par D. Baran
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Finnele
1. Le Front d'Alsace

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    hanife29 Le 04/02/2018 à 20:43:17

    Ni fait, ni à faire.
    Un enième ouvrage nombriliste qui vous tombe des mains.
    A part la famille de l'auteur, on ignore qui cela peut interesser.
    Les dialogues sont plats.
    Le propos, confondant de banalités.
    Le dessin est hyper scolaire, sans originalité et sans intérêt.
    Typiquement l'album qui vous confirme que les editeurs impriment n'importe quel truc insifignant puisque peu importent les ventes.
    A moins d'etre alsacien ou de la famille de la personne à l'origine de ce truc, laissez tomber.

    PetitPierre Le 11/11/2014 à 08:58:52

    Alsacien et passionné d'Histoire, je ne peux qu'être enthousiaste pour cet album qui donne un aperçu de la vie quotidienne d'une famille ordinaire pendant la Grande Guerre.
    Indispensable!