Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Weëna 3. Résurgence

31/01/2005 8061 visiteurs 6.0/10 (6 notes)

Weëna et Opéra doivent se rendre au Mo’oplig, le fameux cloître des sœurs des glaces, où aucun homme n'a jamais mis les pieds. Là, elles seront à l’abri de Morckoor, qui cherchent à assurer son pouvoir par un mariage forcé avec Weëna. Elles embarquent donc clandestinement sur un vaisseau. Pendant ce temps, Olja donne naissance à une créature démoniaque et sanguinaire, fruit de son union avec son frère, Morckoor...

La mise en couleur étant désormais assurée par Elsa Bants, une dizaine de mois seulement s'est écoulée depuis le tome 2 de Weëna, qui s’annonce comme une série fleuve de la collection Terres de Légendes...

On reproche souvent, aux récents albums d’Heroic Fantasy, un certains manque d’originalité et d’ambition. Celui-ci ne dérogeant pas à la règle, l’histoire est donc assez classique. Eric Corbeyran joue cependant avec le lecteur et sait nous surprendre, juste ce qu’il faut, pour nous donner envie de découvrir la suite, en espérant qu’il sache vraiment où il va… Résurgence se lit donc sans déplaisir, on ne vibre pas encore mais force est d’avouer que l’ensemble se tient et que l’on s’attache aux personnages, même les moins sympathiques comme Morckoor. Le seul gros bémol de ce tome est le récit « cours d’histoire elfique » : passage obligé pour la bonne compréhension de l’histoire, il devient vite indigeste tant les noms complexes foisonnent (Zaboor, Skoor, Noor, ….).

Concernant le dessin d’Alice Picard, on est ravi de constater une belle évolution. Son trait s’affine et elle maîtrise de mieux en mieux ses personnages. Ils semblent moins statiques qu’auparavant, apportant ainsi une fluidité dans l’enchaînement des différentes actions. Quoiqu’il en soit, la dessinatrice nous offre des décors toujours plus beaux et regorgeant de détails.

Nouvelle venue dans l’aventure Weëna, Elsa Brants colorise la série à la place d'Alice Picard. Elle sait choisir les couleurs et les teintes pour sublimer le dessin et nous offrir de très jolies planches : la scène sous marine est trés réussie, et la pureté de Mo’oplig, accentuée. Les deux auteures se complémentent pour réaliser un album de qualité.

Bref, ce troisième tome, bien qu’il soit plus descriptif qu’actif, nous fait passer un agréable moment de lecture et fait oublier la semi déception du second. On attend donc les prochains tomes pour voir si cette impression positive se confirme !

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Weëna
3. Résurgence

  • Currently 3.72/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (100 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Docteur Parangon Le 26/05/2012 à 00:06:34

    Avec ce troisième tome, les personnages gagnent en profondeur. L'origine des différents peuples est expliquée. L'histoire se met en place et les intrigues s'emboitent.
    Le dessin est inégal, parfois chargé ou approximatif, souvent bon et quelques fois magnifique. Mais dans l'ensemble, la qualité est au rendez-vous.
    La couleur s'améliore. Même si le contraste fort est encore présent sur quelques planches, certains effets sont parfaitement maitrisés et réalisés.
    Encore une fois, ce tome est agréable et équilibré, entre explications passées et actions présentes.

    marcel.d Le 21/01/2006 à 11:09:15

    Pour ma part, c'est une bd moyenne, plutot pas mal sur certains points...
    Il y a certes des planches trés belles, les couleurs aussi, mais j'arrive pas a me passionnner, a entrer, même a m'interesser au scénario.. qui est donc le pont faible de tout cela..

    Christophe C. Le 25/02/2005 à 12:48:29

    Au niveau de l'histoire cette dernière apporte pas mal d'explication sur l'univers et notament sur les origines de Weëna ce qui nous permet de mieux comprendre les enjeux de toutes cette histoire. De plus cette histoire est en train de devenir de plus en plus complexe pour mon plus grand bonheur. Les questions sont encore nombreuses fort heureusement et à mon avis on est encore bien loin des réponses donc erncore de bons moments en perspectives.

    Ce qui est également frappant c'est le dessin et la mise en couleur qui ne cessent de s'améliorer. Je dois avoer que j'adore ce style et les divers effets rendus surtout en terme de luminosité (la représentation de Mo'oplig est d'aileure magnifique).

    Bref je rempile pour un album de plus.

    grimm Le 16/01/2005 à 08:21:47

    Je trouve que la série s'améliore. L'histoire prend de la consistence, avec l'explication de la généalogie de Weëna qui donne une profondeur au contexte avec de belles illustrations.
    Le design des personnages (assez elfiques avec un genre un peu décadents) n'est pas sans rappeler le Melniboné de Moorcock. Ce n'est surement pas une coincidence d'ailleurs avec un personnage appelé Moorckoor ! Les auteurs connaissent leurs classiques ;=)
    Côté dessin , c'est excellent avec notamment des grandes planches comme celle de la carte ou celle de la première page. C'est vrai que ca commence un peu "Alien"...
    Série à suivre....

    Marion N Le 13/01/2005 à 14:02:24

    Tout d'abord, merci à Alice pour ses superbes dessins et à Elsa pour sa belle mise en couleurs, sans oublier m. Corbeyran qui nous offre une très jolie et intéressante suite :D.
    La couverture à elle seule est magnifique et marque bien les particularités de ce nouvel opus.
    Dans cet album nous découvrons l'histoire du royaume de Nym-Bruyn et des "branches", simplement évoquées dans le tome 1, en particulier sur la "branche morte". Nous retrouvons Morckoor après son combat avec sa soeur Olja et découvrons ce qui s'est passé juste ensuite. Nous suivons bien sûr Weëna et Opéra qui ont fui ainsi que Gwynlinn et Miuréal engagés dans l'armée (jolies scènes sur le bateau puis à terre sous la pluie). Un nouveau peuple aussi, des pêcheurs au dialecte difficile à comprendre sembel-t-il (merci pour la traduction ;) ).
    Tout l'album est admirablement construit car les ingrédients sont distillés de telle façon et à dose si homéopathique que le suspence dure. La première planche est étonnante, suprenante et déroutante !! vous voilà prévenus !!
    Le dessin est toujours aussi enchanteur. Les dessins narrant l'histoire du royaume de Nym Bruyn à la fois précis et comme flous, montrant bien que cela a été mais n'est plus ; même chose pour les souvenirs de Morckoor. De très beaux intérieurs et des paysages splendides comme le château d'Ot'tengoor ou le Mo'oplig dans les glaces. Il y a aussi une quantité de détails qui ravissent l'oeil comme des plumes de paon dans un vase.
    J'allais oublié une fort jolie carte planche 39 pour un petit cours de géographie.
    Les couleurs sont très belles également : belle impression de l'ombre des feuilles dans la dernière image de la planche7, mais surtout l'eau glaciale de la planche 22, les brumes crépusculaires des planches 27-28, ainsi que les oranges du feu des planches suivantes, enfin le blanc immaculé et irisé du Mo'oplig...
    Bref, ce fut un délice de lire ce troisième volet.