Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Narcisse (Chanouga) 1. Mémoires d'outre-monde

09/06/2014 3630 visiteurs 7.0/10 (1 note)

U n jeune garçon s’approche du territoire de l’ogre afin de mettre son bateau à la mer. L’être tant craint le surprend et, un orage violent s’abattant sur eux, l’emmène dans le phare dont il a la garde. Profitant de la tempête qui sévit, cet ancien navigateur scarifié et tatoué va conter à l’enfant le périple qu’il a vécu et qui fait de lui un marginal aux yeux des autres.

Chanouga s’empare de Narcisse Pelletier, un marin vendéen qui, à l’âge de seize ans et à la suite d’un naufrage, passera dix-sept ans de sa vie au sein d’une tribu d’anthropophages. Les informations sur son histoire sont plutôt succinctes, ce qui permet finalement à l’auteur de faire appel à toute son imagination et son amour des grandes épopées pour bâtir un récit attrayant. Quant on est manifestement influencé par Stevenson, Conrad, Melville ou London, l’occasion est trop belle.

Ce premier tome s’attache au parcours de l’adolescent, fasciné par l’océan, qui souhaite plus que tout s’embarquer. Loin de se contenter du cabotage, il aspire au long-cours et à découvrir de nouveaux horizons. Le scénariste décrit la force de caractère du mousse et sa fascination pour la mer qui lui permettent d’affronter les conditions pour le moins dures – voire inhumaines – de son engagement. Sa vision des évènements est cohérente et sa narration fait preuve de beaucoup de sensibilité et s’appuie sur des dialogues efficaces. Seule la fin – l’album se clôt juste après l’abandon du môme – apparaîtra frustrante à certains, mais cette introduction est nécessaire pour que l’on s’approprie le personnage. La vie chez les « sauvages », c’est pour le prochain opus.

Le travail graphique de Chanouga exhale un vrai parfum d’aventure. Privilégiant les grandes cases, il parvient à recréer les différentes atmosphères avec des planches aux multiples nuances, somptueuses, immersives et dont certaines sont pleines de sensualité.

La nouvelle collection Cabestan de l’éditeur Paquet prend la mer sous un vent favorable.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Narcisse (Chanouga)
1. Mémoires d'outre-monde

  • Currently 4.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Blue boy Le 26/08/2014 à 22:42:45

    Une très belle surprise que cette nouvelle série rendant hommage à Narcisse Pelletier, ce jeune mousse au destin très particulier, celui d’avoir vécu, après avoir été laissé pour mort suite à un naufrage, dix-sept ans chez les Aborigènes d’Australie, « chez les sauvages » comme on le disait encore « innocemment » à cette époque… Le personnage a d’ailleurs gagné le surnom de « Robinson français »…

    Côté graphisme, le lecteur peut se dire gâté. Réaliste, le dessin laisse délibérément subsister les traces de crayonné, conférant un supplément d’âme aux personnages et aux objets, à la manière des mystérieux tatouages tribaux du personnage principal. Le traitement de la couleur est superbe, avec un océan aux magnifiques tons bleus turquoise qui donnent envie d’y plonger (avec un équipement tout de même…), sensation renforcée par la puissance émanant du majestueux trois-mâts Saint-Paul, qui apparaît tel une invitation au voyage. Car en effet, le pouvoir de cet album est tellement immersif qu’il est conseillé d’avoir le pied marin pour l’aborder – les planches sont trop belles pour vomir dessus !

    Auteur complet, Chanouga a également rédigé les dialogues et le scénario, instillant suffisamment de mystère pour le rendre captivant. Le talisman offert par un vieux loup de mer à Narcisse, alors qu’il était enfant, fut-il décisif dans sa détermination à prendre la mer ? Ce dernier a-t-il vraiment eu ces visions étonnantes telles qu’elles sont décrites ici ? Peu importe la part de vérité, tout paraît plausible et on saura bien patienter jusqu’à la sortie du deuxième tome pour voguer de nouveau vers les promesses de cet outre-monde où dépaysement rime avec merveilleux…