Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La malédiction des sept boules vertes 1. Le voyageur imprudent

15/05/2014 5942 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

G uilio habite un royaume étrange. Entouré d'une immense forêt, aucun de ceux qui ont voulu la traverser ne sont revenus vivants. Un jour, Izard, son oiseau, lui ramène un objet totalement inconnu en son pays. Convaincu qu'il y a quelque chose au-delà de cette frontière naturelle, Guilio décide de prendre "le" chemin. Celui s'enfonçant dans l'immensité d'arbres entourant la contrée. Aidé d'Ozgur le bûcheron, notre jeune héros part vers l'ailleurs.

En 1988 sort le premier album d'une nouvelle série, La Malédiction des sept boules vertes. Avec une ligne claire et une gestion de la lumière très personnelle, Laurent Parcelier séduit nombre de lecteurs. Au bout de huit opus (incluant un deuxième cycle nommé Guilio et le drôle de monde), l'odyssée de cet attachant personnage s'arrête. Son auteur choisit alors de se consacrer à la peinture. Au fil des années, la saga garde son lot d'admirateurs et en conquiert d'autres. Devant la difficulté à la trouver en librairie, Laurent Parcelier met même à disposition du public les PDF des différents épisodes.

Le Voyageur imprudent, ici aux éditions Paquet, est la réédition de la première de ces aventures. Plus de vingt-cinq ans après, l'atmosphère et le faux rythme de cette histoire gardent encore leur pouvoir d'attraction. Les nouvelles couleurs, réalisées par Samuel Epié, sont à l'unisson du propos. Seul bémol, très attrayantes à l'écran, elles perdent un peu de leur consistance à l'impression, sur le papier mat choisi.

Loin des quêtes fortes en action qui sont depuis devenues la norme, Le Voyageur Imprudent invite le lecteur sur les traces d'un imaginaire bien plus calme. Beaucoup se réjouiront d'enfin lire sur papier ces histoires. Pour ceux qui les découvriront, si ce premier tome arrive à les séduire, nul doute que les suivants les réjouiront encore plus.

Par D. Baran
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La malédiction des sept boules vertes
1. Le voyageur imprudent

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.