Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

La rafale 3. Terminus Saïgon

14/04/2014 3670 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L es exactions et les attentats se multiplient. Amalie échappe de très peu à une tentative d’assassinat. Les autorités françaises décident de permettre à certains civils de rejoindre le convoi blindé afin d’être conduits à Saïgon. Ce projet inquiète les légionnaires, qui pensent, à juste titre, que l’opération va attirer sur eux l’attention des combattants du vietminh. D’autant que ceux-ci ont retenu la leçon de l’échec de l’assaut massif contre le train à Song-Lap.

Ce dernier tome est à l’image des deux précédents : sérieux et intéressant, mais ne permettant pas de vraiment s’attacher aux protagonistes. Finalement, dans ce mélange de petite et grande histoire, ce sont les faits réels qui accrochent le plus. Sur ce plan, Patrick Cothias et Patrice Ordas se montrent efficaces. Ils décrivent sans manichéisme la situation en cette année 1948, au moment où s’intensifie le conflit. Au-delà de l’aspect colonial, ils abordent les obscures luttes politiques et joutes de l’ombre liées à la montée du communisme qui embraseront bientôt l’Asie du sud-est. Leur exposé est sans concession, et même si le tout manque d’empathie, il est difficile de ne pas s’émouvoir devant ces milliers de vies qui seront broyées sur les autels de l’idéologie et du profit.

Le dessin de Winoc confirme cette sensation de retrait. S’il est appliqué et parvient à rendre l’atmosphère de l’aventure, le découpage assez conventionnel et le statisme des personnages nuisent quelque peu à l’impact émotionnel.

Plus instructif que prenant, La Rafale n’en constitue pas moins une bonne lecture.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

La rafale
3. Terminus Saïgon

  • Currently 3.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.