Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Radiant 2. Tome 2

27/03/2014 5530 visiteurs 8.0/10 (1 note)

B ien qu'envoyé sur l'Artémis pour y parfaire sa condition de sorcier sous les ordres de Maître Yaga, Seth n'en oublie pas pour autant sa quête obsessionnelle, le Radiant, berceau des Némésis. Si les leçons de son professeur commencent à porter, un peu, leurs fruits, le jeune apprenti ne perd pas ses fondamentaux et son insouciance. Après avoir contracté la dette la plus mortelle de la planète, il arrive à convaincre Mélie et Doc de partir à la chasse aux monstres tombés du ciel. Objectif : ramener un spécimen vivant. Direction : Rumble Town, dernier vestige de la société industrielle. Le tout sous la menace de l'Inquisition et d'un individu au look quelque peu hygiénique ou égyptien, suivant les points de vue…

Suite du shonen de Tony Valente, Radiant. Après un premier opus introducteur complètement dans l'esprit, il se laisse aller à retrouver quelques facettes de la bédé franco-belge. C'est en effet un deuxième tome très bavard, et surtout très riche graphiquement au niveau des détails, qu'il livre ici. Cette accumulation d'informations étant rendue nécessaire par la volonté de présenter plus en profondeur les us et coutumes de l'univers où se place le récit. Si cette abondance peut éventuellement rebuter le fan pur et dur de manga rapide à lire, elle ne posera aucun problème aux autres lecteurs. L'histoire globale prend ici une tournure réellement consistante, et la cohérence du monde décrit par le dessinateur et scénariste renforce l'intérêt des pérégrinations de ses héros. Le tout sans nuire à la lisibilité des planches, la mise en scène étant particulièrement séduisante. Si bémol il y a, cela sera peut-être au niveau de l'humour potache qui ne plaira pas à tous. Mais il serait de mauvaise foi de s'en plaindre, tant l'épisode précédent avait posé les règles.

Tony Valente confirme ici tout le talent dont il avait fait preuve auparavant, que ce soit dans Les Quatre Princes de Ganahan ou dans Hana Attori. Loin d'être un simple exercice de style, Radiant est la création d'un auteur arrivant à maturité. Il serait dommage de passer à côté par refus d'un genre, tant elle a de quoi séduire différents publics.

Par D. Baran
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Radiant
2. Tome 2

  • Currently 3.88/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Shaddam4 Le 29/03/2018 à 12:32:05

    Seth, dit "biquette" poursuit son apprentissage et cimente son groupe dans sa quête du Radiant. Je me suis marré au moins autant dans ce second volume, dont le dessin est toujours tip-top, les personnages grossiers à souhait (avec juste ce qu'il faut de scato-vomi...) et les combats hyper-dynamiques. L'idée du Fantasia comme incarnation de la magie permet de belles volutes dans les planches et le méchant du volume est charismatique et inquiétant à souhait. Les échanges verbaux sont tordants (mention spéciale pour le capitaine Konrad de Marbourg (référence quand tu nous tient...) totalement parano). Pour l'instant on a un sans faute avec une progression hyper rapide et 100 vannes par case. Chapeau l'auteur, moi je continue!

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2018/03/27/albums-en-vrac