Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

East of West 1. La Promesse

24/03/2014 8324 visiteurs 7.0/10 (1 note)

À la fin du XVIIIe siècle, une météorite a mis brutalement fin à la Guerre de Sécession, divisant les États-Unis en Sept Nations reliées par une prophétie commune. Deux siècles après cette trêve, le réveil des Quatre Cavaliers de l’Apocalypse semble confirmer la véracité de cette prédiction qui annonce la fin du monde… Sauf que Conquête, Famine et Guerre se rendent vite compte que Mort fait bande à part. Vêtu de blanc et flanqué de deux sorciers redoutables, ce dernier pénètre dans un saloon à la recherche d'une liste de noms...

Dans cette Amérique alternative, Jonathan Hickman propose une histoire de vengeance en apparence assez simple, mais dont il ne délivre les clés qu’en cours de lecture. Cette approche narrative qui consiste à construire le contexte du récit au fil des pages, requiert toute l’attention du lecteur, qui doit s’armer de patience afin comprendre les tenants et aboutissants de l’intrigue. La richesse et la complexité de cette aventure qui mélange western classique, science-fiction et prophéties bibliques contribuent également à rendre l’ensemble particulièrement exigeant. Progressivement, les pièces de ce nouveau puzzle proposé par le scénariste s’emboîtent cependant avec grande fluidité, immergeant le lecteur dans un univers cohérent et l’entraînant dans une quête assurément passionnante.

Le trait fin et le découpage dynamique de Nick Dragotta accompagnent avec brio ce western aussi envoûtant qu’original. Le dessinateur, qui n’en est pas à son coup d’essai avec Hickman, distille une atmosphère unique, digne du « wild west », tout en portant une attention particulière aux éléments futuristes de cette uchronie.

Un premier volet très prometteur !

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

East of West
1. La Promesse

  • Currently 4.11/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    biggyjay Le 08/01/2018 à 11:00:57

    Un comics original. Le postulat de départ en fait clairement un western mais le côté science-fiction est plutôt exacerbé. C’est une belle synthèse des 2 genres.
    L’histoire est assez complexe, même si elle s’étale sur plusieurs tomes. On peut éprouver quelques difficultés à rentrer dans l’histoire mais on y arrive. Les personnages sont très élaborés et l’intrigue assez riche. On trouve quelques références à d’autres œuvres de science-fiction, c’est sympathique.
    Le dessin quant à lui est très réussi. Il est d’une grande finesse et agrémenté par de belles couleurs.
    Au final, East of West est une œuvre assez complexe à laquelle il faut s’accrocher mais assez riche tant par son scénario que par son dessin. C’est précisément cette complexité qui me déçoit un peu mais ça n’enlève rien à la qualité globale et sans nul doutes East of West ravira le plus grand nombre.

    Docteur Parangon Le 03/10/2015 à 17:25:40

    La couverture épurée donne le thème de ce comics : le western post-apocalyptique.
    Le récit est bien amené avec une courte introduction expliquant l'uchronie. Le point de divergence se situe pendant la guerre de sécession lorsqu'une comète s'écrase, provoquant ainsi la création des sept nations d'Amérique. Puis une ambiance sombre et violente de western s'installe progressivement. On est alors happé par le scénario, centré sur les cavaliers de l'Apocalypse, qui mêle prophétie et action dans un rythme soutenu. Les planches se lisent rapidement, peut-être trop et les transitions sont abruptes. Plus de profondeur aurait été bienvenue. À part Mort, la personnalité des cavaliers est lisse. Ils sont en colère mais il leur manque un réel motif et un relief. Pourquoi sèment-ils la destruction ? Qu'est-ce qui les animent ?
    On ressent l'influence forte de la Tour Sombre de Stephen King avec son Pistolero, sans l'étincelle de génie du conteur.
    Il existe une identité graphique forte. Dans l'introduction, le dessin est recherché mais il est par moment beaucoup plus simple et perd en qualité. Il en est de même pour la couleur même si les effets spéciaux ou certains décors sont assez bon.
    Ce premier tome rythmé annonce une bonne série uchronique et apocalyptique. Une ambiance particulière s'installe avec de bons passages mais certains personnages méritent d'être plus travaillés.

    Bourbix Le 27/06/2014 à 11:43:02

    Violent et sans concessions : c'est bien de l'apocalypse dont il s'agit là. Un western méphitique servi par ses quatre célèbres cavaliers, artisans de la fin du genre humain.

    Un album au scénario bien fichu et au dessin efficace. Attendons la suite. Impatiemment ^^

    Quiqua Le 10/04/2014 à 18:35:08

    Début en fanfare pour cette nouvelle série : fin du monde, 4 chevaliers de l'apocalypse, politique, conte, prophétie ...
    Malgré un début rapide, on parvient à se laisser emporter.
    La suite, vite...