Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Elfes 5. La Dynastie des Elfes noirs

06/02/2014 8150 visiteurs 6.0/10 (3 notes)

N é sur le bateau familial, l’avenir de Gaw’er semble tout tracé : il deviendra un pêcheur Bleu comme ses ancêtres. Pourtant, sa tendance à se délecter de la violence inquiète son père dont les craintes sont un jour justifiées par l’intérêt qu’un individu encapuchonné porte à l’adolescent. Arraché aux siens, le jeune homme est conduit à la Citadelle de Slurce, repaire des terribles Elfes Noirs, où commence sa longue éducation d’assassin. Un apprentissage impitoyable qui le conduira à découvrir la véritable nature de ses semblables.

Après les hôtes des mers et des bois, les sages Blancs gardiens du monde et les sang-mêlés, le cinquième opus de la série consacrée aux êtres aux longues oreilles évoque leurs congénères Noirs, aussi craints que mystérieux. Faisant ses premiers pas dans la bande dessinée, Marc Hadrien en forge la légende à travers le personnage de Gaw’er / Gaw’yn qui, de jeune recrue, devient progressivement l’un des meilleurs guerriers de la forteresse. Son parcours illustre celui de ses confrères et met l’accent à la fois sur la rudesse de l’enseignement et sur les ombres qui entourent la malédiction dont sont porteurs les Elfes à la peau d’ébène. Entre rivalités ouvertes et secrets à percer, le héros fait son chemin, approfondissant son art, enjambant les obstacles, surclassant ses camarades puis dépassant ses maîtres. Si le déroulement des événements et certains aspects de la trame s’avèrent classiques ou attendues, la mise en perspective de cette dynastie elfique singulière ne manque nullement d’intérêt et pique la curiosité jusqu’au bout. Le dessin de Ma Yi (Yuna) fait le reste, son trait semi-réaliste autant qu’expressif et sa colorisation aux dominantes sombres accompagnant parfaitement le récit. L’ambiance sépulcrale que les auteurs confèrent à la cité de Slurce épaissit le voile planant sur cette race et entretient son aura terrifiante.

Un album prenant et de bonne facture qui donne envie de poursuivre l’aventure en retrouvant les Elfes Bleus dans une suite d’ores et déjà annoncée.


>>> Chronique du tome 1
>>> Chronique du tome 2
>>> Chronique du tome 3

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Elfes
5. La Dynastie des Elfes noirs

  • Currently 4.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (99 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 07/10/2022 à 11:29:49

    Savez-vous qu’on ne naît pas vraiment Elfe noir ? Non ! Il n’y a pas de tribus d’Elfes noirs comme il y en a d’Elfes bleus, de Sylvains ou d’Elfes blancs ! Chez tous les Elfes peut naître un enfant qui deviendra un Elfe noir car tous les Elfes portent en eux le gène de l’Elfe noir.

    Gaw’er est né sur un bateau de pêche. Ses parents sont des Elfes bleus. Le petit se montre très curieux et casse-cou. Il est aussi sujet à des crises de rage incontrôlables au grand désarroi de son père. Port-Vogue est le lieu où les Elfes du Sud se retrouvent pour échanger ce qu’ils ont à vendre contre ce dont ils ont besoin. Gaw’er adore le lieu…

    Critique :

    Le scénario très original d’Arleston est vraiment intéressant car il permet de découvrir comment sont recrutés ceux qui vont devenir des Elfes noirs… ou pas ! Nombreux sont les appelés, rares sont les élus… Et les autres me demanderez-vous ? Guère plus que des déchets… Bon, vous l’avez compris, désolé si vous adorez les Elfes, mais il va falloir réviser votre jugement une fois que vous aurez découvert la nature des Elfes noirs. Cet album va vous permettre de découvrir le long, et périlleux, apprentissage d’une de ces créatures, une créature qui n’aura jamais d’amis.

    Les dessins de Ma Yi sont très réussis, mais la lisibilité des planches n’est pas évidente car pour des raisons thématiques, les couleurs sont très sombres et la visibilité réduite.

    Nattorres68 Le 07/08/2022 à 16:16:50

    Ce 5ème et dernier tome de la « saison 1 » de Elfes nous présente la communauté des Elfes Noirs. D’où viennent t-ils ? Comment sont-ils recrutés ? Quelles sont leurs particularités ? Ces questions trouvent leurs réponses à travers l’histoire de Gaw’yn, un jeune elfe bleu recruté alors qu’il n’était qu’un enfant. Ce premier épisode est clairement fait pour poser des bases solides autour du personnage. Contrairement aux numéros précédents, l’issue du récit amène clairement à une suite, ce qui m’a légèrement donné l’impression d’être stoppé au milieu de ma lecture. Je me demande encore quelle sera l’implication des elfes noirs dans les conflits qui se préparent sur les terres d’Arran.
    Mon bilan après la lecture des 5 premiers numéros de la saga Elfes est très positif. J’ai hâte de découvrir la suite et de voir quels sont les personnages que l’on reverra.

    Fradagast Le 28/05/2022 à 13:25:17

    Une des très belles couvertures de la série annonce un album hors du commun.
    Les dessins sont magnifiques et ce niveau ne sera plus jamais atteint, alors que les couleurs automnales flirtent par moment avec l’aquarelle.
    La trame tragique et fataliste nourrit une belle et sombre histoire dont l’elficité est pourtant respectée. La longévité de la race est par exemple constitutive du récit et la culture des blancs est largement décrite et incarnée, avec une profondeur unique dans toute la série « elfes ».
    Le titre de l’album est puissant, à la hauteur du récit. Pour chipoter, on discutera de l’origine Sylvaine de Fall alors que tous les elfes blancs possèdent des similitudes physiques qui les distinguent des autres ethnies elfiques.

    Le meilleur album de cette ethnie fascinante

    Fradagast Le 09/05/2022 à 09:30:46

    Bon d'accord il n y a pas la qualité esthétique, philosophique ou épique des trois premiers tomes. Mais le lancement dés elfes noirs est très bon : efficace, brutal et sombre.
    On pourra discuter du style graphique avec des couleurs un peu trop unies ou des mouvements confus. Notamment après un début vif et précis qui porte l'histoire et nous embarque à Slurce. L'histoire assure un rythme tendu et apporte son lot d’informations passionnantes sur ces elfes sombres qui ont peu à voir avec leurs ancêtres connus des rôlistes (tout aussi méchants, mais moins subtiles et organisés... et très souterrains !).
    A l'époque l'arc paraît limité comparé aux autres ethnies, puis l'essoufflement des sylvains ou des blancs assurera la reconnaissance des lecteurs pour un récit cohérent, centré et rugueux.
    On espère retrouver le vrai Gawyn, plutôt discret durant la guerre des goules, dans la prochaine grande fresque. Un bel album de lancement.

    kurdy1207 Le 13/05/2019 à 13:25:30

    Le premier tome de la série m’avait séduit et ce cinquième volet n’est pas en reste. Le graphisme de Ma Yi donne de la puissance à l’histoire.

    Le jeune Gaw’er deviendra Gaw’yn après sa transformation en Elfe noir. Celle-ci peut intervenir sur n’importe quel Elfe. Elle ressemble un peu à une maladie, qui une fois contractée ne vous laisse jamais en paix et ne peut être guérie. Elle s’apparente surtout à une folie qui s’aggrave au fur et à mesure que les années avancent.

    Gaw’yn va suivre un apprentissage des plus violents et devra, de plus, subir les coups bas d’un autre novice. Il découvrira par lui-même ce qu’il advient des elfes noirs quand « la maladie » devient trop puissante. Quant à la finalité de l’apprentissage... devenir un tueur implacable et Gaw’yn deviendra l’un des meilleurs.

    Cet album est une belle réussite et si le scénario peut paraître assez conventionnel, il est cependant très passionnant .

    Embu Le 25/12/2015 à 02:16:21

    Une citadelle qui ressemble beaucoup à la Tour Nuage dans la série Winx Club et un scénario comportant quelques bonnes surprises. Quelques phrases bien écrites nous font comprendre que les auteurs ont fait de la recherche en amont pour donner un peu de crédibilité à leur album. Le système de pierre d'âme est intéressant, ça renforce l'aspect tragique des Elfes Noirs. Couverture au top sinon.

    judoc Le 13/12/2015 à 09:53:50

    Bel album, l'un de mes préférés (concernant cette série) lu à ce jour (j'attaque le 6ème).

    Les dessins toujours dans l'esprit des tomes précédents sont vraiment superbes et l'atmosphère rendue fait frissonner.

    Mais encore un petit bémol au niveau du déroulement de l'intrigue que je trouve toujours trop rapide (foutu format one-shot et de seulement 46 pages cette fois-ci...). Ce petit défaut est malheureusement récurrent sur la série.

    Docteur Parangon Le 20/03/2015 à 23:07:16

    Une sublime couverture nous montre la splendeur terrifiante des elfes noirs.
    Le dessin et la couleur sont très bons. Le trait est fin et soigné. L'univers des elfes noirs est très bien retranscrits et on traverse les planches pour parcourir les couloirs de leur citadelle.
    Le récit est centré sur l'initiation d'un jeune elfe avec un scénario maîtrisé et une montée en puissance. Le caractère des personnages se construit au fil des pages. Il y a d'excellentes idées qui parsèment ce tome, jusqu'à son dénouement.
    Une BD de dark-fantasy à lire.

    wolverine84170 Le 01/03/2015 à 18:54:55

    Non mais serieux ca va s'arreter quand,chaque album est plus beau que le precedent que je trouvé deja au top !! celui la est plus noir(normal elfes noirs ;) ) mais il reste tres clair !! encore 1000 bravo aux coloristes !!!! on en veut encore !!!

    xPoseidon69x Le 23/06/2014 à 22:33:34

    Une Claque ! Vraiment ! Le dessin est extra, l'ambiance exceptionnelle et la narration est tout simplement parfaite ! Album que j'ai littéralement dévoré... le plus réussi de la saison 1. Tout est parfaitement maîtrisé, j'ai eu le "ouhaouh" effect devant certaines planches ! Et grosse ouverture vers une suite que j'attends vraiment avec impatience afin de découvrir le destin de Gaw'yn. Un grand bravo aux auteurs. J'avais peur de cette idée de série concept, j'avais tors ! C'est du tout bon dans son ensemble !