Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

C omme chaque année depuis cinq ans, Hugo et sa femme Alice vont entretenir la tombe du père de celle-ci, mais Hugo a l'esprit ailleurs, obnubilé par un numéro dans son répertoire, une suite de chiffres qu'il compose lorsqu'il a besoin de réconfort. Fred ne répondra plus aux appels, c'est la voix d'un autre qui jaillit, un inconnu à qui ses enfants ont offert un portable d'occasion. Sur le retour, il récupère sa fille Violette chez sa grand-mère. La mamie, ayant rompu avec son dernier mec en date, se retrouve à la rue et souhaiterait s'incruster chez son fils, malgré le lourd passif qu'elle entretient avec sa bru. Hugo traitera ce problème plus tard, il a rendez-vous avec les dernières volontés de Fred. En guise d'adieu, celui-ci fait remettre à ses trois amis un bien insolite présent. À Jean-Marc, le geek : un accordéon, et à Étienne, l'inculte : Les mots de Sartre. Quant à Hugo, il hérite d'un lance-pierre et d'un monocycle. Fred s'est donné la mort, et cet acte va chambouler tout son entourage.

Après Une nuit à Rome et Une petite tentation, Jim continue son introspection de la quarantaine avec son art de décrire les petits riens perturbateurs qui font les grands bouleversements de l'existence, la lente décomposition d'un couple qui a l'apparence d'une famille idéale mais révèle au fur à mesure ses fêlures. Dans le premier, le souvenir d'une ex qui vient interrompre le cours d'un quotidien bien rôdé, ici c'est la mort qui vient questionner les personnages sur leur vie. Que sont devenus leurs rêves et espoirs d'enfant ? Prenant conscience que tout a une fin, la tentation est forte d'envoyer tout valser, pour donner du sens à un morne routine. « Je ne veux rien détruire, je veux vivre! » Toute la contradiction du quadra en crise est résumée dans ce cri qu'auraient pu pousser tous les personnages de ce quasi-triptyque.

Certains conviendront que cette démonstration s'avère un peu creuse et répétitive, mais ceux qui partagent les ambivalences du héros trouveront un réel plaisir à décrypter les échos de leurs tourments internes. Vous reprendrez bien une petite thérapie ?

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Où sont passés les grands jours ?
Tome 1

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.