Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les cobayes

06/01/2014 6785 visiteurs 6.3/10 (3 notes)

E t si une pilule pouvait changer le cours de l'existence ?

Daniel, quarante-quatre ans, Romain, vingt-trois ans et Moïra, vingt-six ans, se sont portés volontaires pour tester un nouvel anxiolytique. Vingt-et-un jours de procédure payés trois-mille-cinq-cents euros nets, de quoi mettre un peu de beurre dans leur morne assiette de ratés. Harcelé par les huissiers, le premier a été viré six fois sur un trimestre, à cause de ses graves troubles de la mémoire. Le second, impuissant, cultive sa frustration dans une société soumise à la tyrannie de la performance sexuelle. Et la troisième, fille d'un peintre indien renommé, n'a démontré aucun talent artistique suffisant pour faire honneur à son géniteur. Au fil des jours, le protocole se déroule, avec ses prises de sang, ses malaises, ses angoisses... Alors que les cobayes se rapprochent, la molécule se découvre d'étranges effets secondaires imprévus.

Les tests humains en laboratoire, voilà un sujet original et osé. Véritable documentaire dans une première partie qui décortique les buts de chacun dans ce métier qui n'a rien d'ordinaire, avec une description minutieuse des essais cliniques, Cobayes se mue à mi-parcours en fable sur la toute puissance. Produit miracle, le M2C2T agit comme la baguette magique de Marraine bonne fée, annulant le handicap psychologique des patients. Daniel retrouve la mémoire surhumaine qu'il avait avant qu'elle soit occultée par un traumatisme d'enfance, Romain entame une carrière d'étalon pour riches dames esseulées et Moïra libère toute son potentiel créateur inhibé par la pression familiale. Les chercheurs essayent de stopper l'expérience, mais il est trop tard et leurs sujets leur balancent toutes leurs contradictions et fragilités à la figure. Le dessin est trompeur, avec un froid naturalisme qui offre toute une palette d'expressions crédibles aux visages, il amplifie le décalage scénaristique en donnant une touche réaliste aux instants magiques où les personnages se transfigurent en leur contraire. Or, à l'instar de beaucoup de contes modernes, les enchantements ne sont jamais un don gratuit, et le trio, comme les apprentis-sorciers, va le découvrir à ses dépends.

Un thriller efficace de quatre-vingt-dix pages qui laisse une interrogation amère en fin de lecture : si vous, vous aviez le choix, quel prix seriez-vous à payer pour inverser votre vie ?

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Les cobayes

  • Currently 3.56/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 02/09/2020 à 01:21:06

    Qui n’a jamais essayé d’être un cobaye pour faire avancer l’industrie pharmaceutique en permettant la guérison ou le soulagement des malades ? Très peu de monde en fait car les cobayes se retrouvent surtout parmi les gens fauchés. 21 jours de test pour la somme royale de 3500€ : c’est ce que propose une annonce proposée par un grand laboratoire. Il y aura quand même beaucoup de candidats qui se présenteront pour seulement trois retenus. On va dès lors suivre le parcours de ces trois personnalités différentes qui vont servir de cobayes pour un antidépresseur du tonnerre. C’est intéressant de rentrer dans l’univers secret de la pharmaceutique !

    Il y a tout d’abord la jolie immigrante venue d’Inde et qui rêvait de faire l’école d’art à Paris afin de défier son paternel qui ne lui trouve pas de talent. Il y a également ce père de famille qui est souvent licencié par ses différents employeurs à cause de ses pertes de mémoire liées à un traumatisme de son enfance. Il y a également ce jeune looser de 22 ans qui se rêve d’être un Don Juan mais dont les performances au lit sont plutôt médiocres malgré le viagra. Sic.

    J’ai bien aimé la construction de ce récit qui est parfaitement maîtrisé de bout en bout. A la fin, on voit les différentes interconnections de petits détails très anodins qui parcourent la bd. On sent une grande maîtrise au niveau du scénario ! Par ailleurs, le dessin sert bien cette histoire de médicaments qui décuplent les talents là où il y avait faiblesse. On va avoir droit à une génie de la peinture, un homme dont la mémoire est phénoménale, ce qui est pratique pour les jeux de cartes, et un Casanova qui n’aura plus rien à apprendre dans l’art de la séduction.

    La fin va apporter son lot de surprises sur ce thème de la pilule qui change positivement votre vie. Et puis, il y aura une réflexion sur les véritables finalités de l’industrie du médicament. C’est une lecture que tout médecin devrait prescrire à ses patients.

    mesechappeeslivresques Le 30/09/2016 à 07:40:07

    J’ai été curieuse de découvrir dans cette BD l’univers pharmaceutique dépeint avec justesse par les auteurs.

    On suit à travers cette histoire, un trio de personnages qui ont choisit, pour des raisons différentes, de tester un nouvel-antidépresseur. Cela aura des conséquences irrémédiables sur leurs comportements et risque de bouleverser leurs existences…

    Le scénario est bien rythmé avec un fin ouverte et je ne me suis pas ennuyée un seul instant durant ma lecture.

    Le seul bémol pour moi est la fin du récit où les événements s’enchaînent un peu trop vite selon moi et j’aurais aimé avoir quelques pages supplémentaires afin de développer un peu plus le dénouement de l’histoire.

    J’ai apprécié la qualité du travail graphique réalisé. Ce one-shot soulève des réflexions sur plusieurs sujets comme la dépendance ou les limites éthiques liés à ces essais pharmaceutiques.

    Un bon moment de lecture pour cette BD bien menée autour d’une petite pilule pas aussi inoffensive qu’elle en a l’air…

    Hugui Le 10/03/2015 à 23:16:47

    Une idée de départ intéressante mais une fin qui nous laisse sur notre faim. Et le dessin est clair mais froid.
    Bref un peu décevant.

    Bourbix Le 26/04/2014 à 14:39:01

    Pour moi une très grande réussite. Vous aussi devenez un cobaye et expérimentez cette lecture fraîche et revigorante. je le prescris très vivement !

    bd91130 Le 26/01/2014 à 12:34:02

    ça commence comme du Benacquista. (j'adore, romans ou BD ). C'est à dire bien. Et puis ça devient gentil, un peu naïf, moralisateur, un peu philosophique quand même.... Le dessin ? Froid !
    Bref, à emprunter à la bibliothèque pour le lire, mais ne mérite certainement pas d'investir pour le faire trôner dans sa collection.