Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

King Richard

09/12/2013 4009 visiteurs 5.0/10 (1 note)

I l est des seconds qui se voudraient les premiers. Richard de Winter appartient à cette catégorie, et il aurait pu inscrire son nom à jamais dans les nuages si, le devançant systématiquement, Gabriel Montaigue n’avait été là ! De déconvenues en désillusions, l’aristocrate n’aura de cesse de supplanter son éternel rival. Qu'importe les moyens employés.

Fidèles à leur ligne éditoriale, les éditions Paquet entraînent leurs lecteurs vers les firmaments, et cette fois, c’est un jeune autodidacte helvète qui est aux commandes.

King Richard n’est pas seulement l’histoire de deux pionniers anglais de l’aviation qui se disputent le ciel et, accessoirement, les faveurs de la baronne Elise d'Astarac. Il est, surtout, question de la volonté de réussir malgré les handicaps et des dérives qu’une telle détermination peut causer. Prenant pour cadre, les prémices du XXe siècle et les bouleversements technologiques qui l’accompagnent, Max Vier signe un scénario qui retrace le destin fictif et cruel d’un pilote qui se voulait le meilleur. Le recours à la métaphore aérienne qui permet de tutoyer les cieux, est alors l’occasion de jolies planches. Riche à en devenir confus, le script alterne des séquences narratives avec une voie en off à la première personne, des flashbacks oniriques et de tournoyantes envolées. Toutefois, cette richesse finit par nuire à la lecture et à la compréhension du récit, tout comme la confusion des physionomies masculines. Reste que les scènes aéronautiques donnent le tournis et illustrent déjà une maîtrise des angles de vues à laquelle l’expérience cinématographique de Max Vier n’est certainement pas étrangère.

Refusant la facilité, ce one shot s’attache à la vie d’un homme dépassé par ses rêves de gloire. Pari ambitieux pour un premier album…

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

King Richard

  • Currently 2.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.5/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    supergast Le 18/04/2014 à 14:39:56

    Merveilleux dessins traits qq peu hachés dialogue reflétant assez peu les passions dévorantes.

    A découvrir.