Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'oracle della luna 3. Les hommes en rouge

28/11/2013 3634 visiteurs 6.0/10 (1 note)

G iovanni a trouvé le squelette d’Ephrem, le moine qui occupait précédemment la grotte dans la falaise des Météores où il s'est retiré. Cette découverte, ainsi que le message – "Dieu n’existe pas" – laissé par le défunt remettent en cause les certitudes du jeune homme. Il décide alors de s’enfuir et de retrouver son ancien maître, l’astrologue Lucius. Mais à son arrivée, il ne trouve que mort et désolation.

Alors que le tome précédent évoquait la relation amoureuse entre Giovanni et Elena et l’apaisement des tourments du jeune paysan dans le mysticisme, cet épisode fait place à l’action. Le retour en Italie laisse espérer un recentrage du scénario sur la mystérieuse lettre qui aurait dû être remise au pape. Finalement, il n'en est rien et l'intrigue centrale s'éloigne derechef. L’aventurier malgré lui se retrouve à nouveau plongé dans des pérégrinations autour de la Méditerranée. Parti pour Jérusalem afin d’y venger le meurtre de son ex-mentor, il aboutira à Alger, repaire des pirates maures, en fâcheuse posture. L’histoire bien écrite et au rythme alerte se suit très plaisamment, soutenue par le travail d’un vieux briscard au dessin. Griffo, à l’aise avec ce seizième siècle, livre des planches fluides et lisibles qui, agrémentées de belles couleurs, constituent un support efficace et attrayant.

En laissant les lecteurs dans l'ignorance des enjeux, les auteurs prennent le risque d'en voir certains se lasser. Cependant, le périple de ce garçon qui pénètre le monde et qui s’ouvre aux mystères de son époque constitue un agréable divertissement.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

L'oracle della luna
3. Les hommes en rouge

  • Currently 3.92/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (13 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 17/04/2016 à 14:07:04

    Les tribulations du héros le conduisent malheureusement à finir esclave à Alger. Visiblement Giovanni a abandonné sa foi religieuse.
    les dessins sont excellents mais le scénario traine un peu en longueur puisque finalement on ne sait toujours pas ce que contenait cette mystérieuse missive pour laquelle Giovanni est poursuivi.
    Bref une petite perte de vitesse.
    8/10.