[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Cirk 2. Ballerine
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Cirk 2. Ballerine

01/10/2003 6027 visiteurs 6.7/10 (3 notes)

B éton est enfin libérée du joug du haut fonctionnaire président Gaude. Les « Rouges » ont réussi leur révolution et ont placé leur leader Azel Harpion à la tête de la ville. Un soulagement pour la population ? Pas vraiment… car rien ne semble avoir véritablement changé dans cette cité toujours envahie par la misère et la pauvreté… Gabriel, le funambule, fait son retour parmi les voltigeurs après avoir été capturé par les Archanges du président Gaude. Sa route va croiser celle d’une mystérieuse ballerine…

La trame de l’histoire est dans la droite ligne du premier tome : classique. Des complots, des amitiés, des trahisons, des double-jeux,… Rien de bien extraordinaire, en somme. Mais Astier n’en reste pas là et agrémente son récit de quelques idées qui permettent à cette série de gagner en originalité.

Au niveau visuel, même constatation. Nous avons ici un monde à l’apparence plutôt rétro mais qui semble disposer d’une technologie assez avancée. Classique, me direz-vous ? C’est sans compter sur le trait et les couleurs d’Astier qui rendent cet univers unique en son genre.

Et quels progrès par rapport au premier tome ! Rares sont les dessinateurs qui parviennent à utiliser un découpage si « explosé » sans perdre en lisibilité. La narration semble en effet plus fluide, les dialogues plus naturels et les dessins mieux maîtrisés. Le panel de couleurs utilisées est bien plus varié même si les verts métalliques et les rouges sang restent prédominants. Il ressort de cet album une impression de gigantisme, certainement due aux doubles pages, aux fonds noirs et aux vues plongeantes que l'auteur utilise allégrement.

A découvrir…

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.