Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

NiourK 2. La Ville

05/11/2013 10478 visiteurs 8.0/10 (5 notes)

P our qui aura jeté ne serait-ce qu'un œil à la couverture, ce n'est pas une grande révélation de dire que cet opus emmène le lecteur au cœur de New York, ville mythique dont le nom, déformé par une longue tradition orale, est aussi le titre de la série : Niourk. Après un long périple, l'enfant noir y fera de nouvelles rencontres et devra affronter les maîtres de cette jungle de métal.

Après un début dans la continuité du tome précédent, Olivier Vatine quitte la métaphore du retour à la vie sauvage post-apocalyptique pour poser d'autres questions : que sont devenus les dieux ? où sont-ils partis ? pour quelles raisons ? enfin, l'humanité tout entière est-elle réduite à l'état de horde primitive ? Autant de questions auxquelles seront apportées des débuts de réponses.

Si l'auteur reste plus à l'aise pour sculpter des décors naturels que des paysage urbains, c'est visiblement avec plaisir qu'il renoue avec les entités robotiques et autres artifices technologiques de la grande époque d'Aquablue. La mise en page aérée, au risque de parfois paraître un peu vide, est soutenue par un encrage toujours aussi vif et fait avancer l'histoire à grands pas pour offrir au final une lecture que certains jugeront trop rapide, mais diablement efficace.

Niourk est sans doute la plus convaincante série publiée à ce jour appartenant aux "Univers de Stefan Wul". Pour cette collection, inégale au vu des premiers titres mais qui reste riche de promesses, Ankama annonce une pléiade de scénaristes de renom aux génériques des prochains titres : Hubert pour Le temple du passé, Valerie Mangin pour Rayon pour Sidar et enfin Thierry Smolderen pour Retour à zéro). Autant de sorties à surveiller de près, d'autant plus que la qualité des dessinateurs qui les accompagnent n'est pas en reste : Étienne Le Roux et Emmanuel Civiello font en effet partie de l'aventure.

Par S. Farinaud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

NiourK
2. La Ville

  • Currently 4.41/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (59 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Tumbler Le 28/07/2017 à 23:19:18

    Une trilogie de folie !!! on peut critiquer le coté "leger" de Stan Pulsar ou de Fred et Bob (j'adore), ou ne pas aimer le coté "western" d'Angela (moi si).... mais là, le scenario est vraiment terrible !!! on reste scotché , j'ai pris qq minutes de reflexion en quittant le tome 3 .. c'est du grand art !! Bravo Vatine !! et j'ai feuileté les autres series de S. Wul .. aucune ne m'a accroché comme celle de Vatine.

    Pipam Le 13/03/2017 à 17:35:45

    Un tome 2 qui ne fait que cnforter tout le bien que je pensais du tome 1.... Une tuerie. On est dans al continuité, ça claque à l'oeil, le scaénario file sans accros, plus encore que dans le premier, je crois. On en redemande, et sa tombe bien il en arrive un 3e..
    Un peu plsu de rythme ici, l'hsitoire est désormais en place, on connait tout ce petit monde. la fin de l'album nous laisse dans l'impossible atente du 3e tome. Encore une fois Vatine nous a happé dans cet univers de dingue qu'a créé Wul.
    Et toujours dans ce bel ecrin de couverture vieillie propre à cette collection des univers de Wul.
    Encore un must

    33phoenix Le 22/05/2016 à 06:23:36

    Excellente suite dans ce deuxième opus, l'enfant noir arrive à Niourk, la ville des dieux, grâce aux indications d'un dieu rencontré en chemin, promesse de gibiers en foison ! Tous les ingrédients sont là pour rendre cet album magnifique en tous points, les dessins de Vatine sont superbes et s'améliorent au fur et à mesure :)
    J'ai très hâte de lire le dernier album et je recommande vivement la lecture de cette adaptation du roman de Wul !!!

    Arkadi Le 21/12/2015 à 11:07:42

    Du "Niourk" roman, Vatine ajoute encore deux ou trois personnages supplémentaires, et surtout des femmes. Car les femmes sont totalement absentes des romans de Wul....

    Pourquoi ces rajouts? Pour donner un sens à l'itinéraire pris par l'enfant noir ainsi que pour créer un cliffhanger final réellement réussi!!!!

    Olivier Vatine est à la fois le gardien du temple du roman ainsi que le dépoussiereur nécessaire pour une histoire tel que celle-ci, des années 50....

    Olivier Vatine rajoute aussi des robots....Et la poursuite d'avec le personnage principal est parfait de mouvement dessiné...

    Car Olivier Vatine devient un maître de la BD. On peut aimer ou ne pas aimer son trait, sa plume....Il est tout de même impossible de le confondre avec un autre! Vatine est une plume à part entière et je crois que c'est l'aventure "Niourk" qui l'a fait grandir, qui l'a fait devenir mature!
    Car le découpage et les cadrages sont particulièrement osés mais servent totalement le propos....Les couleurs entrent dans le shéma de lecture. Les dispositions decors, visages, corps dans les cases sont symboliques, rares et complexes....tout cela avec de grands espaces libres, vides. Pour n'aller qu'à l'essentiel....

    "Niourk" version Vatine est une oeuvre rare, jouissive....Vivement la fin.

    galinux Le 30/05/2015 à 14:57:19

    Ce deuxième tome est dans la lignée du premier : superbe édition (mention spéciale à la couverture), dessin moderne (j'apprécie notamment les décors) et Niourk qui découvre les vestiges de la civilisation.

    Mêmes regrets que pour le premier toutefois concernant la spatialisation : les distances sont considérablement réduites, sans doute pour les exigences du scénario, mais cela ne colle pas toujours. L'intrigue prends une autre ampleur sur la fin, vivement le dernier album!

    Djali Le 22/09/2014 à 19:03:55

    Après avoir lu le premier tome -qui, au passage, m'avait emballée, tant par l'histoire que par le dessin- je me suis laissé tenter par le deuxième :)
    Je suis vraiment satisfaite, la série est super; j'ai déjà lu le roman de Stephane Wul, et ici, le dessin est si fin que je crois que je préfère la BD :)

    Dans le premier tome, c'est vrai que l'histoire se met en place, et il faut prendre patience, car dans le deuxième, il y a beaucoup d'intrigue, c'est vraiment super!
    J'ai hâte de voir la suite!

    Bref, c'est une super BD que je recommande vivement!

    GEGELESURFER Le 06/11/2013 à 17:34:10

    Je conseil à tous la lecture ou relecture du roman de S. Wul
    Je ne suis pas entièrement convaincu par le dessin.