Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Chimère(s) 1887 3. La furie de Saint-Lazare

24/10/2013 3683 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

A près la mort de Salomé, Chimère est incarcérée à Saint-Lazare, la sinistre prison pour femmes de Paris. Mais la culpabilité de la jeune fille ne convainc pas le commissaire Leroux qui préfère privilégier une autre piste…

Avec La furie de Saint-Lazare, Christophe Pelinq et Melanÿn déchirent progressivement le voile qui recouvre le passé de Madame Gisèle et donnent quelques clefs permettant de comprendre l’attitude rigide de la tenancière à l’égard de sa juvénile pensionnaire. Ainsi, au gré des turpitudes du bordel mondain, les deux demi-mondaines vont s’affronter et révéler quelques-unes des facettes de leur personnalité… la perversité n’hésitant pas, à l’occasion, à changer de camp ! Dès lors, le scandale politico-financier qui se fomentait contre Ferdinand de Lesseps et son canal se trouve repositionné en arrière plan alors que les geôles ou les bas-fonds de la capitale viennent compléter le tableau qui est fait de la société parisienne de cette deuxième moitié du XIXe.

Graphiquement, l’album confirme l’évolution amorcée dans Dentelles écarlates. Désormais, le trait de Vincent s’installe dans l’épaisseur, accentuant encore la déformation imposée aux physionomies. Doit-on voir là une volonté de révéler la noirceur qui anime ses personnages ? La question reste posée, d’autant plus que certaines séquences font encore preuve de la finesse et de la légèreté saluées sur Perle pourpre et qu’il serait dommage de regretter.

Si la tension qui s’installe entre les principales protagonistes de Chimères(s) 1887 marque cet épisode et accentue l’intensité dramatique du récit, la lente transformation du graphisme en perturbe la lisibilité et en atténue la dimension esthétique.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Chimère(s) 1887
3. La furie de Saint-Lazare

  • Currently 4.36/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (25 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    clemlal5 Le 28/11/2013 à 12:36:03

    Merde alors, elle n'a que 14 ans... Elle fait froid dans le dos cette gamine... La fin est prévisible malheureusement, comment Gisèle va réagir, c'est surtout ce qui nous gardera éveillés pour le prochain tome. La couverture est magnifique... Chimère, un peu trop mature tout de même !