Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

C 'est Noël, il neige sur Paris. Elise et Seb sont sous le charme nostalgique des flocons, quelques fragments de bonheur avant d'être rattrapés par les réalités de leur quotidien : Compte épuisé. Cette année, il n'y aura pas de cadeaux, pas de fêtes, juste une énième humiliation devant leur famille. Seb et Elise sont bac+5, mais dans la France d'aujourd'hui, ça suffit à peine pour trouver des jobs miteux. Afin de tromper leur attente interminable à l'antenne des Parisiens en difficultés (462 personnes avant eux), ils se remémorent leurs pires moments en tant qu'intérimaires.

Trieur de déchets qui découvre des chiots décomposés dans un sac, bouteille d'Orangina géante qui se fait secouer, testeurs de cosmétiques, assistant surmené d'une feignasse qui passe son temps à geindre devant son Spider Solitaire, en passant par les grands classiques : vendeur, guichetière, caissière, préparateur à MacDo, baby-sitter... C'est un véritable catalogue vécu de la précarité que délivrent Sébastien Marnier et Elise Griffon, tous deux trente-trois ans, dans ce premier album. Si l'humour est bien présent et le trait acéré, le propos s'arrête à l'énumération d'emplois tous plus mal payés les uns que les autres. Salaire net et monde de brutes, chroniques ordinaires du travail temporaire est un témoignage brut des problèmes d'insertion des jeunes sur-diplômés. Il n'y a pas vraiment de recul sur le sujet ou de profondeur qui auraient pu susciter une empathie avec les personnages et générer l’intérêt. En effet, il n'y a pas grand-chose à connaître d'eux à part un goût pour Peau d’Âne et l'évocation brève de leur mésentente avec leurs familles. Il manque un grain de folie, des petits travers, du relationnel, quelque chose qui dépasse l'anecdotique du journal intime pour justifier son titre déjanté et donner de la densité à cette histoire.

Si la lecture s'avère savoureuse au rythme de la publication d'un blog, le traitement un peu trop superficiel de cette chronique de la loose ne tient pas sur le format papier. Sympathique, mais très vite expédié...

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Salaire net et monde de brutes, chroniques ordinaires du travail temporaire

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 0.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.