Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ma révérence

05/09/2013 20090 visiteurs 8.4/10 (7 notes)

V incent, trente ans, a tout du pauvre type. Ex-toxico, chômeur chronique par paresse, il y a trois ans, il a dilapidé l'héritage de sa grand-mère dans un voyage au Sénégal. Là-bas, il a rencontré Rana, une jeune femme engagée, qu'il a abandonnée enceinte en se barrant aussi lâchement que sournoisement. Depuis, il ne cesse de l'appeler pour lui promettre de revenir avec de l'argent afin de leur donner à elle et à leur garçon, la vie qu'ils méritent. Bernard est convoyeur de fonds, à huit semestres de la retraite. Il y a dix-neuf mois, dans une attaque, il a ramassé du plomb dans le buffet et vu son collègue ne pas en réchapper. Il a un fils qui va à l'école de musique et, cet adolescent fragile, c'est le ticket de Vincent pour les tropiques. En effet, pour accomplir sa promesse envers sa famille africaine, le héros n'a rien trouvé de mieux que de sombrer dans le crime et de réaliser un audacieux braquage non-violent à visée humanitaire. Pour cela, ce Robin des Bois des temps modernes compte sur son associé Gaby Rocket, alias Sa Majesté Connard 1er, improbable blouson noir qui s'est trompé d'époque comme on se trompe de porte.

Ma révérence est un album difficile à résumer, tant par son rythme, écrit suivant le va-et-vient des circonvolutions mentales de son narrateur, que par la richesse des personnalités. Démarrant telle une histoire de casse d'une banalité hollywoodienne, c'est une introspection existentielle qui se dévoile, une description de ce que l'humain a de médiocre et de plus beau à la fois. Amitié, rapport à la paternité et à l'altérité, Wilfrid Lupano, scénariste à succès entre autres de Alim le Tanneur ou plus récemment du remarqué Singe de Hartlepool(BDGest'Art 2012 dans la catégorie 1er album) a concocté une belle et subtile tranche d'humanité comme il est rare d'en lire. En quelques planches, les personnages prennent une densité remarquable : leur passé, leurs failles et leurs travers sont exposés avec finesse jusqu'à les rendre intimes au lecteur. Ainsi, le plus étonnant et détonnant d'entre eux, Gaby, rockeur anachronique, beauf suprême et gros con au grand cœur qui est au centre du rebondissement final. Car rien ne se passe comme prévu dans ce récit, rien n'est prévisible, et c'est ce qui fait la force de ce roman graphique. Il faudra souligner de plus la beauté du verbe, à la fois élégant et truculent. Trahissant sa venue du monde de l'animation, le trait précis et réaliste de Rodguen met en scène à merveille, par ses trognes et ses jeux d'expressions, cette épopée de branquignols.

À tout point de vue, une agréable réussite, cent-vingt-trois pages d'un pur régal.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
8.4

Informations sur l'album

Ma révérence

  • Currently 4.45/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (137 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 08/11/2018 à 08:54:19

    Les dessins sont bons.

    J’aime toujours beaucoup ce côté réaliste légèrement caricatural… Les personnages sont largement reconnaissables et on un caractère suffisamment construit pour être crédible.

    L’histoire se met en place petit à petit, avec une narration décousue qui n’est pas désagréable puisqu’on recolle facilement les morceaux.

    On entre tranquillement dans la préparation du braquage, mais tellement tranquillement qu’à la fin, j’aurais bien aimé une trentaine ou quarantaine de pages supplémentaires malgré l’épaisseur de la BD…

    D’ailleurs, j’ai été un peu frustré par cette fin. J’imagine que c’est ce que voulait raconter les auteurs mais moi, j’ai eu une impression d’inabouti, de « tout ça pour ça ».

    Ok, tout est bien mené (malgré l’énorme coïncidence de la veille…) mais il y a une conclusion tellement légère sur les conséquences de leurs choix, sur tout ce qui s’est passé, qu’on pouvait tranquillement sauter de la page 30 à la fin…

    C’est d’autant plus dommage qu’on s’immerge pleinement dedans, que les protagonistes sont attachants et qu’on a envie que ça aille plus loin…

    Fantasy30 Le 08/08/2017 à 22:04:20

    Tout simplement indispensable! Une pépite avec des dialogues truculents et une mise en page réussie.
    Un pur moment de "kiff" .... Les dessins décrivent parfaitement cette épopée sans aucun temps mort !
    9/10

    Commissaire_Juve Le 02/02/2017 à 20:45:58

    Beaucoup de bonnes choses dans cet album. La lecture est malheureusement abimée par d’incessants stéréotypes lourdingues qui, sans apporter grand-chose, déconnectent l’histoire de la réalité. Dommage.

    kurdy1207 Le 27/12/2016 à 08:25:36

    Un duo de looser tente de monter le braquage d’un fourgon blindé. Un jeune qui rêve de retourner au Sénégal, où il a lâchement abandonné la femme qu’il aimait ainsi que son enfant à naître, et une pâle copie de Dick Rivers, plus pochtron que rocker, forment une paire pathétique vivant dans un monde de rêves en refusant d’affronter la dure réalité de la vie. Bien évidemment, tout va foirer sauf « l’honneur » retrouvé de chacun d’eux. Le rocker sauvera un jeune du suicide et son compère trouvera le courage d’aller affronter sa belle au Sénégal (où j’espère il recevra une grosse baffe, mais là l’histoire ne le dit pas).

    L’histoire est excellente et le dessin de bonne facture. On se désespère, on sourit, on rit. Une histoire avec beaucoup de personnages qui vivent leur quotidien comme une croix à porter et qui décrit bien notre époque. Du bel ouvrage.

    33phoenix Le 26/06/2016 à 22:00:28

    Que dire de ce One-Shot qui n'a pas déjà été dit et même redit... Tout simplement une pure merveille et une excellente histoire signée Lupano, dont la présentation n'est plus à faire et mise en dessins par Rodguen.
    Très bons dialogues, pas de temps mort... Un excellent moment de lecture et que, bien évidemment, je recommande chaudement la lecture et à posséder dans votre bedetheque ;)

    BIBI37 Le 12/03/2016 à 15:38:16

    Merci aux talents de conteur de Wilfrid Lupano qui avec cette BD nous offre une BD plein de charme et d'humour.
    les dessins sont certes perfectibles mais collent assez à l'histoire.
    Un très grand moment de lecture.
    8/10.

    kingtoof Le 13/12/2014 à 17:08:25

    Belle histoire qui se dévore.
    Et surtout de grands moments de rigolade, avec de très bons dialogues.

    Karoutcho ! Le 07/12/2014 à 22:12:49

    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce one-shot. Le duo central Vincent - Gaby fonctionne à merveille. Le genre de duo qui marcherait aussi très bien au cinéma. Je me suis vite rangé de leur côté en espérant les voir réaliser leur coup, tout en doutant fortement de leur capacité à réussir et du dénouement final.

    J'ai beaucoup aimé la narration et les dialogues. Il y a beaucoup d'humour dans cette histoire, mais aussi beaucoup de justesse et d'humanité dans la manière de décrire le quotidien de gars un peu paumés.

    Le dessin, quant à lui, sert parfaitement le scénario.

    meuillot Le 13/11/2014 à 16:16:24

    " L"assassin qu'elle mérite ", " L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu ", " Ma Révérence "...
    Voici, pour, l'instant, les 7 albums que je possède de Wilfrid Lupano. Jusqu'à présent, je n'avais lu aucune de ces 3 séries...

    Et puis je viens d'achever "Ma Révérence". Et je ne vais pas donner dans l'originalité en qualifiant cette œuvre graphique de profondément touchante...

    Les deux héros, Vincent & Gaby, y sont pour beaucoup dans cet attachement. Une profonde empathie se dégage autour de leur histoire, de leur passé de ce qui les poussent à se lancer dans ce braquage...

    Un braquage en toile de fond pour un objectif totalement réalisable sans avoir besoin d'être hors la loi, donc même si tout tourne autour de cette organisation pensée dans les moindres détails, les auteurs nous guident vers autre chose...

    Dans cette histoire bourrée d'humanité , il ne faut pas oublier les personnages secondaires qui ont tout autant d'importance : en fait on a cette impression que tous se confient à nous (lecteurs). Ainsi, du monologue de Vincent, des confidences de Bernard en passant par les agissements (souvent foireux, mais remplis de sensibilité) de Gaby, rien n'est laissé au hasard.

    Quant au dénouement, pas de spoilers, juste qu'il est vraiment chouette et qu'il a l'avantage de ne pas tout dire, histoire de nous laisser imaginer la destinée de chacun. Parfois c'est mieux ainsi.

    Merci M. Lupano, j'ai comme l'impression que je vais passer d'autres bons moments avec vous.

    Merci aussi à Rodguen qui, avec son dessin, y est pour beaucoup dans la crédibilité de cette BD. Je ne crois jamais avoir autant été frappé par cette faculté à mettre en "mouvement" des personnages de façon aussi "réelle". Pas facile à expliquer mais je pense, notamment, à la page 109 où les 5 cases découpées à l'horizontale parlent d'elles-mêmes.

    A savourer, plusieurs fois !

    Moka Le 12/05/2014 à 21:20:40

    Une BD où l’on voit se côtoyer allégrement des instants de pure poésie et d’autres finesses plus fleuries. J’ai souvent pensé à Larcenet durant ma lecture. Des soliloques existentiels du héros aux raffinements langagiers de Gaby, il n’y a qu’un pas. On brouille les frontières en toute impunité et c’est un vrai délice ! C’est une BD à lire de toute urgence tant elle mérite qu’on parle d’elle. Un vrai coup de cœur!

    http://aumilieudeslivres.wordpress.com/2013/11/13/ma-reverence-lupano-rodguen/

    DamBDfan Le 28/02/2014 à 00:22:15

    Comme beaucoup de lecteurs, j’avoue être tomber sous le charme de « Ma révérence »
    Il faut reconnaître que l’album possède pas mal de qualités et ce n’est pas ce à quoi je m’attendais au départ. Je pensais qu’on aurait affaire à une simple histoire classique de braquage mais c’est plus que ça. C’est un polar mais aussi une chronique sociale bien proche de notre réalité avec une psychologie des protagonistes bien fouillée (c’est ça que j’aime avant tout quand je lis une BD)
    Le personnage de Gaby est vraiment sympa et drôle, c’est un plaisir à chaque fois qu’il apparaît.
    L’histoire est bien ficelée, dynamique, on rentre vite dedans pour ne plus lâcher jusqu’à la fin.
    Le dessin, quant à lui, résolument moderne, est en parfait accord avec l'ambiance du récit.
    A lire sans hésiter si ce n'est pas encore fait.

    herve26 Le 26/01/2014 à 11:40:24

    Je pensais lire une énième histoire de casse, et bien,non.
    Lupano nous livre ici une véritable chronique sociale avec en toile de fond les magouilles de deux paumés.
    Les dialogues sont drôles, et le scénario est bien construit, parfaitement huilé. Flashs-back et préparation du "casse" se succèdent de manière intelligente. Des situations cocasses (l'épisode de la chèvre, par exemple) et certaines plus dramatiques ponctuent cette histoire de braquage qui ne se passe pas du tout comme prévu.
    Décidément,après le truculent "L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu", Wilfrid Lupano s'affirme comme un scénariste de talent. (pourtant je n'avais pas apprécie "Le Singe de Hartlepool", unanimement salué par la critique)

    (ne manquez pas de savourer la dédicace de Lupano, elle mérite le détour)

    Scattolini Le 16/12/2013 à 12:44:43

    un vrai coup de cœur je me suis amusé à lire cette bd les personnages de losers et le ton une vrai réussite pour moi une bd indispensable

    isiah1989 Le 01/12/2013 à 12:47:50

    Un vrai coup de coeur. Je me suis amusé à lire cette BD. Le dessin, les personnages, et surtout le ton. Bref un indispensable de ma bibliothèque

    Hugui Le 27/10/2013 à 21:22:27

    Encore une excellente histoire de Lupano qui décidément arrive toujours à nous surprendre positivement. La construction non linéaire fonctionne très bien, il n'y a que le rebondissement final que j'ai du reprendre deux fois car au bout de 120 pages d'une traite, je ne devais pas être assez attentif, il faut dire que c'est tout à fait inattendu.
    La mise en image est tres agréable, l'ensemble est donc une réussite à ne pas manquer.

    Diaboloso Le 13/10/2013 à 22:09:48

    FOR - MI - DA - BLE! Un scénario du tonnerre, des dialogues plus vrai que vrai, avec un dessin impeccable qui colle à l'histoire, et qui nous font aimer ces deux loosers ....

    Très bon duo d'auteurs ....

    raminagrobis Le 09/10/2013 à 21:44:46

    UN VRAI COUP DE COEUR
    tout est dit dans la chronique de BD gest
    et je confirme INDISPENSABLE
    et j'en suis a ma troisieme lecture
    en boucle

    dorsetshire Le 05/10/2013 à 17:27:15

    Un réel coup de coeur pour ce one-shot.
    Lupano est un vrai scénariste talentueux dont je suis la carrière avec toujours autant d'enthousiasme.
    Cette bd au sujet assez sordide a pourtant le don de nous faire sourire à plusieurs reprises.
    Elle s'ouvre comme un polar pour évoluer vers un portrait psychologique de deux loosers dont on se demande comment ils ont pu survivre avec un tel passé.
    Mention spéciale aux dessins de Rodguen.

    keylargo Le 21/09/2013 à 23:04:41

    Ca commence tout doucement et ça part en vrille de façon magnifique. Un Gaby/rocker/looser/has been dont la trogne est à hurler de rire. Excellent one shot.

    cedd79 Le 21/09/2013 à 14:57:49

    Du très très bon, à tous niveaux !

    Drôle, touchante, vive, déglinguée, faut dire que cette oeuvre cumule un bon nombre de qualificatifs très positifs !

    J'ai été happé dès les premières pages, jusqu'aux dernière, sans m'ennuyer une seconde. Qu'est ce que c'est bien foutu ! Et pour un one shot, ce n'est pas trop court, le nombre de page colle tout à fait au sujet développé.

    Bravo aux auteurs pour ce pur moment de bonne, non de très bonne BD !