Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le livre de Skell 2. Chant 2

02/09/2013 3759 visiteurs 6.0/10 (1 note)

T out est si simple, il suffit d’avoir le livre de Skell comme guide ! Alors, puisque tout est écrit, il ne reste plus qu’à en tourner lentement les feuilles...

Initié tel une réflexion sur la soumission nécessaire à réalisation des desseins divins, Le livre de Skell se termine en mise en abyme, figure littéraire appréciée par Valérie Mangin.

Que dire de cet album sans en évoquer la fin ? Bien peu de chose, si ce n’est que ce diptyque pose nombre de questions qui auraient autant leur place dans les annales de philosophie du bac que dans les bacs des librairies spécialisées : savoir et ne plus croire, libre arbitre et religion, émancipation et servilité deux faces d’une même réalité… Au demeurant, il est rassurant de constater qu’il y a matière, sur des sujets aussi austères, à de jolis phylactères !

Sur ce dernier point, le travail de Stéphane Servain est à mentionner puisqu’il réalise de superbes planches, graves et sombres à la fois. De fait, une belle osmose s’établit entre textes et dessins, le tout au service d’une narration qui demeure fluide et lisible malgré une grande densité de propos sur seulement quarante-six pages.

Une jolie histoire qui donnerait à penser que la liberté n’est qu’une illusion ! Plutôt démoralisant…


La chronique du premier opus

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le livre de Skell
2. Chant 2

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.