Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Lobster Johnson 1. Le Prométhée de fer

29/07/2013 5394 visiteurs 7.0/10 (1 note)

N ew York City, 1937. En rentrant chez lui, l’assistant du professeur Gallaragas est attaqué par une sorte de gorille. Heureusement pour lui, Lobster Johnson veille au grain et parvient à venir à bout de l’assaillant. Tout danger n’est cependant pas écarté car l’immeuble se retrouve vite encerclé par des personnes mal intentionnées qui cherchent à s’emparer de l’étrange scaphandrier aux capacités étonnantes que porte le dénommé Jim Sacks.

À l’instar de B.P.R.D. ou Abe Sapiens, Lobster Johnson est une nouvelle extension de l'univers d’Hellboy. Ce justicier masqué qui marque ses ennemis d’un homard brûlé sur le front s’était jusque là contenté de hanter les pages des œuvres cultes de Mike Mignola, mais a donc dorénavant droit à sa propre saga. Délaissant le ton sombre de la série principale, l’auteur propose des aventures très pulps où l’action prédomine. Confrontant son héros à des nazis, des savants fous, des monstres et des puissances ancestrales il livre un récit d’espionnage particulièrement rythmé, mais fait malheureusement l’impasse sur l’origine des différents protagonistes… ce qui aurait probablement permis de donner un peu plus d’épaisseur à l’histoire.

S’il est frustrant de ne pas retrouver le papa d’Hellboy aux pinceaux, Jason Armstrong s’en sort plutôt bien en tant que suppléant. La présence de l’excellentissime Dave Stewart à la colorisation contribue évidemment à faire passer la pilule et à garantir l’homogénéité graphique avec les autres titres. Notons également la présence d’un carnet graphique contenant des croquis préparatoires, ainsi que de fausses coupures de journaux en fin d’épisodes, qui racontent les exploits de la « Pince ».

À défaut de caviar, les fans de Mignola et de Hellboy se contenteront volontiers de cet excellent homard !

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Lobster Johnson
1. Le Prométhée de fer

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.