Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Nuits de noces

20/05/2013 4897 visiteurs 6.0/10 (1 note)

D ans l’obscurité, deux corps se cherchent, s’effleurent, se découvrent, s’entremêlent, s’aiment jusqu’à l’extase. Au matin, Bunnae se réveille femme.

Après La bicyclette rouge et Histoire couleur terre, Kim Dong Hwa revient avec un nouveau titre. À travers le destin d’une jeune épousée, il évoque une tradition millénaire, celle de la nuit de noces, et, ce faisant, propose d’explorer une fois de plus l’intimité féminine. La première partie de l’album est consacrée à ce passage crucial de la défloraison. Gaucherie, embarras, présence à l’extérieur de voisins émoustillés qui attendent que la consommation du mariage débute, premiers contacts timides, tout cela est narré sans fard, mais avec une poésie certaine qui renforce le caractère agréablement sensuel du moment. Puis, l’auteur sud-coréen laisse le temps s’immiscer dans le récit, l’enrober, faire son œuvre, pudiquement. Rides et cheveux blancs installés, il ouvre une nouvelle fois les sens de son héroïne, bien plus âgée, en mettant en scène une cour touchante, agrémentée d’une légère pointe d’humour.

Le graphisme fin et typé de Kim Dong Hwa accompagne joliment ce récit délicat et tendre. Le lecteur peut ainsi ressentir, au fil des pages, la tranquillité d'une vie à la campagne et palpiter au gré des élans amoureux qui marquent celle de Bunnae. Cependant, si le découpage aéré et fluide assure une lecture aisée, il est dommage que le format franco-belge classique choisi pour la publication n’apporte finalement pas grand-chose à l’œuvre.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Nuits de noces

  • Currently 1.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 21/11/2020 à 22:08:44

    La couverture un peu rose bonbon ne me donnait pas trop envie de lire ce manga. Et pourtant… Quelque fois, il faut aller au-delà de ses préjugés. C’est comme cela qu’on progresse et qu’on découvre ces petites choses inattendues qui font le charme de la vie.

    J’ai découvert une belle bande dessinée typiquement coréenne. Il s’agit en fait de découvrir la nuit de noces d’une jeune fille assez timide qui vient de se marier. On va découvrir l’intimité d’un couple mais sans plonger dans la bestialité d’un rapport sexuel. Non. C’est presque poétique sans être vulgaire ou pornographique. Pour autant, la chose est sérieuse et encore une fois, la couverture est assez trompeuse car elle semble enfantine.

    L’originalité de l’œuvre est d’amorcer une seconde partie qui se situe au moins 50 ans après où l’on découvre une veuve qui va refaire sa vie et découvrir une seconde nuit de noces. C’est clair que cela ne sera plus la même chose. Cependant, cela a piqué ma curiosité. Qu’est-ce que l’on ressent avec le poids de l’âge ?

    En tout cas, c’est beau même dans l’élégance du dessin. Nuits de noces est un manhwa tout en couleur. J’ai en tout cas aimé cette note d’espoir à la fin.

    catfaz Le 24/07/2013 à 12:46:26

    Les saisons passent , les amours aussi ,. Très beaux dessins de cerisiers en fleurs et autres De la poésie ....un moment de plaisir