Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

T oujours prompts à surfer sur la vague porteuse des modes du moment, les éditeurs ne rechignent pas à proposer des versions papier des blogs les plus en vue. En témoigne la nouvelle collection Tapas, chez Delcourt, dans laquelle débarque ce troisième opus des introspections sarcastiques et nombrilistes de Margaux Motin. La force de l’autobiographie, c’est de parler des autres à travers soi, de présenter son intériorité tel un miroir grossissant face à la propre intimité du lecteur, d’exprimer l’universelle part de l’individu…

Malheureusement, dans le cas de cette Tectonique des plaques, c’est plutôt une loupe qui est braquée sur l’auteure. Le spectateur se transforme alors en apprenti entomologiste découvrant les mille et une péripéties palpitantes de la condition de la trentenaire émancipée en milieu urbain. Avec des préoccupations considérables allant de « quelle tenue mettre ce matin » à « quelle tenue mettre ce soir », en passant par les affres de la vie de couple ou les affres de la vie de jeune mère. Ce n’est pas tant la banalité du discours qui pèche ici : des diaristes à l’existence absolument monotone peuvent très bien raconter cette insignifiance avec force. Mais l’alliance du ton facticement provocateur et de l’exhibitionnisme assumé de la blogueuse résonne lourdement face à la vacuité du propos.

Dans le monde merveilleux de Margaux Motin, tout le monde paraît trente ans, toutes les filles sont minces et sexy, perchées sur hauts talons, et tous les mecs entretiennent savamment leur barbe de trois jours. L'existence s’écoule paisiblement entre copines, fêtes, shopping, sorties, re-fêtes. Ils semblent vivre en totale autarcie, jamais le monde extérieur ni les réalités sociales ne viennent rattraper ces êtres étranges dans leur bulle idéalisée. De cette sitcom pour adulescentes vaporeuses émergent pourtant de rares situations drolatiques, de petites scènes bien croquées, un séduisant clin d’œil à Sempé… Mais l’ensemble demeure bien trop artificiel pour susciter l’enthousiasme : dialogues affectés et outrageusement branchouille, vulgarité forcée – on dit « bite couille » à tout-va pour montrer combien on est une grande fille libérée –, situations convenues...

Rien de saillant ne vient véritablement percuter l’esprit, si ce n'est peut-être un dessin plaisant, dynamique, à la fois dans l’air du temps et empreint de classicisme, s’inscrivant dans la tradition d’un Kiraz qui sut être le témoin élégant de la futilité désinvolte de l’époque yé-yé. L’élégance en moins, c’est bien la même frivolité qui est ici mise en scène.

Par O. Boussin
Moyenne des chroniqueurs
3.0

Informations sur l'album

La tectonique des plaques

  • Currently 2.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Rody Sansei Le 07/12/2015 à 11:04:43

    J'avais envie d'aimer, mais non.

    Trop vulgaire, trop futile, j'ai sauté pas mal de pages. Reste un dessin tout en grâce, mais en décalage avec le propos je trouve.

    jcduce14 Le 28/07/2013 à 10:40:08

    Carrément pas d'ac avec l'avis facile du site qui décrète qu'une bd issue d'un blog doit se mettre en mode chroniques réalistes. Dommage, moi je pense que si je veux du réel dépeint à la truelle, les millions de chroniqueurs radio ou web improvisés avec ou sans talent et légitimité me suffisent et que la bd peut s'en passer.
    Au contraire, ce bouquin est un vrai joli livre-parenthèse qui trouve sa saveur grâce à ses caricatures idéales et drôles de nos quotidiens.
    Ce livre m'a accompagné généreusement dans l'arrivée tardive de l'été. Chaque trentenaire peut se retrouver de près dans cette tectonique intérieure quand s'entrechoquent nos rêves et résolutions passés et la compréhension de vraies importances qui saillissent parfois de nos quotidiens bordéliques. Le trait et la poésie de ces pages amènent à une réflexion sur soi et une bonne dose d'humour aussi. Bien vu Margaux Motin.
    Une seule réserve : les incrustations sentimentales dessins/photos sont de belles respirations mais dommage que le choix graphique participe au dégoulinage ambiant "instagram style", c'est l'overdose.

    JoliBasile Le 06/06/2013 à 16:31:41

    Complètement d'accord. Tout est dit. Ca fait longtemps pourtant que je suis le blog de Margaux, mais de là à en faire une BD... ça se lit et s'oublie.