Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A u lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Grèce se trouve plongée dans les affres d’une guerre civile où il ne fait pas bon d’être communiste... comme en témoigne le parcours de Chrònis Missios. Arrêté par les forces nationalistes, le jeune résistant d’à peine seize ans se retrouve immédiatement condamné à mort. Alors qu’il attend d’être exécuté, sa peine est finalement commuée en emprisonnement à perpétuité. Balloté de prison en prison, c’est le début d’un long calvaire pour cet homme qui va passer le plus clair de sa vie sous les verrous pour avoir tout simplement refusé de renier son idéologie politique.

Toi au moins, tu es mort avant est l’adaptation du roman autobiographique éponyme de Chrònis Missios, publié en 1985. Marqués par le parcours hors du commun de ce militant qui passa plus de vingt ans dans les geôles grecques, Sylvain Ricard, Myrto Reiss et Daniel Casanave décident de s’attaquer à cette incroyable destinée devenue best-seller.

Cette histoire invite non seulement à découvrir un pan assez méconnu de l’histoire de ce pays actuellement touché de plein fouet par la crise économique, mais également la trajectoire étonnante de l’une des victimes de cette lutte anticommuniste. De sa première incarcération en 1946 jusqu’à l’amnistie d’août 1973 après la chute de la dictature des colonels, l’existence de Chrònis Missios est ponctuée de souffrances, de sévices et d’injustice. Si certains s’attacheront à ce personnage charismatique qui se refuse de renoncer à ses idéaux malgré les tortures et les humiliations, d’autres auront plus de mal à éprouver de l’empathie envers ce prisonnier qui gâche sa vie pour mener un combat symbolique, voire vain.

Pourvu d’une voix-off qui s’adresse à un camarade disparu dont il envie finalement le sort, ce long séjour carcéral souffre également d’un rythme de narration assez lent et de la redondance qui découle de ce parcours répétitif du fait de transferts d’une prison à l’autre. Néanmoins, après 20 ans ferme, Sylvain Ricard pointe à nouveau du doigt l’absurdité du système pénitentiaire et propose un récit plein d’humanité, jamais larmoyant et finalement moins sombre que le titre ne laisse présager. Le trait réaliste de Daniel Casanave accompagne d’ailleurs de manière efficace cet hommage vibrant à un homme de convictions, disparu seulement quelques mois avant l’aboutissement de cet ouvrage qui lui est dédié.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Toi au moins, tu es mort avant

  • Currently 3.43/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    pierre999 Le 14/11/2013 à 22:48:21

    Olala ! Les Chroniqueurs ! Lent, répétitif... j'en passe et des meilleures !! Pffft ! J'espère avoir un jour le temps de faire des "avis" digne de ce nom, parce que là, vous êtes pénibles !!!
    Si cette BD ne mérite pas un 80%, alors il ne reste plus grand chose... REFLECHIR avant d'écrire !! Blasé ???

    pierre999 Le 14/11/2013 à 22:39:28

    8 vote et 1 seul avis... Ce qui donne, avant mon vote, une moyenne extrêmement basse ! Alors, quels sont les DEBILES qui cotent sans donner leur avis ???
    Si je côte bas, JE donne mon avis !! Et ici, franchement, faut être demeuré avec retard cérébral et problème ADN pour OSER coter bas !!! Pour une fois que l'on nous présente une BD sur l'époque des "Colonels" (je mets une majuscule, mais pq ???!!) !!! Et en plus, voici une +- bio qui raconte avec humour... Alors que rien ne prête à la rigolade !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C''est superbe au point que je ne trouve plus mes mots pour "expliquer" la pudeur du scénariste...
    A lire ABSOLUMENT et je reste sévère dans ma cote !!!
    Qd à vous, les débiles du genre qui cotent sans motiver, achetez des Bob et Bobette (et encore...Il y en des bons !!) et allez vous faire F. !!! J'ai dit ! Comme d'hab' !!

    catfaz Le 24/07/2013 à 12:49:07

    Vivre que pour ses idées ... Quelques fois des lenteurs mais excellente description de ces années invivables de Grèce , ce temps là reviendra-t-il? espérons que non !