Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Hoodoo darlin'

08/04/2013 5595 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L ouisiane, probablement dans les années 50, un village de cabanes perdu dans le bayou. Une gamine a disparu et le corps d'une femme a été retrouvé dans la forêt, la police des Blancs vient fouiller avec sa brutalité coutumière, un simple détail qui aura plus tard son importance. Adèle est l'une des élèves de Siméon, l'oungan des lieux dont la réputation d’exorciste dépasse les frontières communautaires. Insatisfaite par la lenteur de son apprentissage, elle décide de pister son maître, la nuit, en espérant surprendre ses secrets. C'est dans un piège qu'elle tombera au moment où elle franchit la faille vers le monde des Loas qui vient de s'ouvrir au milieu des racines de l'arbre aux esprits. À son réveil, une dent lui a été arrachée, or ce n'est pas la seule mutilation qu'a subi son corps. Siméon l'a attendue, il la renie avant de lui avouer qu'il a conclu un pacte pour épargner sa vie. Si Adèle veut vivre après l'affront qu'elle a fait à Papa Legba, elle devra se mettre en quête de cinq esprits qui ont pris possession d'un être humain, les capturer et les ramener.

Sur la base d'une ambiance psychédélique, tout en opposition de couleurs, Hoodoo Darlin' est une expérience sensorielle et mystique qui ne livre pas facilement ses clés. À première vue, le scénario semble superficiel, un prétexte aux délires colorés : le Vaudou (Hoodoo en anglais) est peu expliqué, les personnages et leurs motivations sont à peine esquissés, mais en réalité tout repose sur des sensations et des non dits générés par les détails. « Une petite impatience ruine un grand projet » est l'adage qui résume la trame du livre. Le récit se fait fable sur la précipitation qui conduit l'impatient vers le Côté Obscur. A travers une succession d'épreuves, guidée par un fantôme en flacon, Adèle affronte les conséquences de sa mauvaise conduite avec beaucoup de détermination. Chargée de faire le sale boulot, elle commence par flancher devant le premier mort qu'elle exorcise et se révolter, puis va devenir la proie d'un prédateur qui attend son heure, un ancien élève, qui, comme elle, n'a pas su attendre la fin de son enseignement. Et c'est un autre niveau de lecture qui transparaît, celui du chemin initiatique vers l'âge adulte, une référence peut-être à un grand mythe de la culture geek.

Subtil et bariolé, ce second ouvrage d'une jeune dessinatrice s'avère très prometteur. Un auteur à découvrir et, peut-être, à retenir.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Hoodoo darlin'

  • Currently 3.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 16/11/2020 à 10:17:52

    L’ambiance de ce one-shot est plutôt étrange et mystique. On est confronté à la magie vaudou dans le bayou de la Louisiane au beau milieu des années 50. Il y a certes la violence policière des blancs qui pourchassent les noirs.

    Il y a également une jeune femme prénommée Adèle en qui le maître compte beaucoup pour lui succéder. Cependant, la curiosité est un vilain défaut qui entrainera bien des conséquences. On va nager dans un monde peuplé de mauvais esprits. Le récit se tient pourvu qu’on accepte le principe de base certes ésotérique.

    Le graphisme va jouer sur l’antagonisme de certaines couleurs. Cela donne un résultat plutôt original. J’ai également apprécié la lisibilité et le rythme des scènes. Bon à savoir le vaudou se dit hoodoo en anglais d’où le titre. Les rites seront fort détaillés ce qui n’enlève rien à la spiritualité.

    Une aventure mouvementée sur fond de magie et de colère des Dieux. Pour autant, le scénario m'a paru un peu bâclé notamment vers la fin. La motivation des différents personnages n'est pas suffisamment expliquée. La lecture se révèlera quand même assez satisfaisante.