Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La guerre des Amants 1. Rouge Révolution

25/03/2013 4470 visiteurs 7.0/10 (1 note)

M oscou, 1920, Walter, fils d’un ambassadeur américain, étudiant et passionné d’art, retrouve Natalia qu’il avait croisée trois ans plus tôt à Petrograd. Elle tente de lui expliquer toute la portée de l’Art nouveau et l'incite à oublier tout académisme. Malgré les dissemblances de leur éducation, la peinture les rapproche. Choisis par Kandinsky pour parcourir la campagne russe afin de faire découvrir la culture au peuple, ils vont devoir éprouver leurs sentiments à une réalité bien concrète.

L’histoire d’amour proposée par les auteurs n’est certes pas très originale – passion, déchirure, retrouvailles –, mais le cadre dans lequel elle se construit l’est. 1917, les communistes viennent de s’emparer du pouvoir et le souffle révolutionnaire se répand partout y compris dans l’art. Le Parti ne donnant pas de directives dans ce domaine, ce nouvel environnement offre la possibilité de débats passionnés entre les différents courants, entre ceux qui veulent que les techniques soient au service de la transformation de l’humanité et ceux qui se contentent de rechercher de nouvelles voies d’expression formelles. Ce contexte prend corps grâce aux rencontres des jeunes gens avec des artistes majeurs de l’époque – Kandinsky, Malevitch et Chagall.

L’album ne constitue pas un cours, il n'est pas nécessaire de détenir de multiples références pour le comprendre. Bien construite, la toile de fond ne prend jamais le pas sur la destinée des deux amants. Si leur relation reste sans surprise, elle n’en est pas moins agréablement rendue. Leur enthousiasme et leur candeur vont rapidement être confrontés aux coulisses dont l'état ne correspond pas vraiment aux idéaux animant leurs actions, ouvrant des perspectives de développement intéressantes dans ces temps de bouleversements.

La narration efficace de Jack Manini s’appuie sur l’excellente partition graphique d’Olivier Mangin (dessin) et de Bérengère Marquebreucq (couleurs). Les personnages sont bien reconnaissables et expressifs, les décors précis et évocateurs. Le cadrage et le découpage, ainsi que les angles de vue, participent pleinement à la fluidité de la lecture. Le tout est rehaussé par une colorisation agréable, toute en nuances.

Voilà un lancement tout à fait réussi qui devrait plaire aux amateurs d’épopées romanesques sur fond de réalité bien documentée.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La guerre des Amants
1. Rouge Révolution

  • Currently 4.36/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 22/11/2020 à 15:19:04

    Malgré toutes les facilités de cette oeuvre, j'ai bien aimé ce premier tome d'une future trilogie. Il est cependant fort dommage de voir apparaître au dos, les couvertures des prochains tomes qui sortiront en 2014, puis 2015 et qui ne laissent aucun doute sur l'évolution des rapports entre nos deux héros, une belle révolutionnaire et le fils d'un diplomate américain amoureux de l'art.

    Le thème central sera celui de l'utilisation de l'art par la propagande communiste. On ne s'ennuie pas une seconde avec la rencontre des artistes clés de l'époque par exemple Kandinsky ou Chagall. Il y a de la fougue et de la passion tout en se mélangeant avec l'histoire de la révolution russe.

    On espérait sans doute bien davantage car l'originalité ne brille pas dans le déroulement du récit. Certaines scènes évoquant la famine de l'hiver 1920 seront particulièrement dures entre cruauté et pauvreté. Le second tome se passera dans le Berlin de l'entre-deux-guerres. Cela pourrait être intéressant de suivre le parcours de ces deux jeunes amants.

    BIBI37 Le 29/03/2013 à 23:17:57

    Une bonne surprise.
    Il s'agit d'une histoire d'amour entre 2 étudiants en art dans la Russie des années révolutionnaires.
    Plutôt bien écrit le scénario permet de dépeindre sans complaisance cette époque troublée.
    Les dessins d'Olivier Mangin sont en tout point excellents.
    Vivement le tome 2.
    8/10.

    dorsetshire Le 18/03/2013 à 15:36:39

    Excellente découverte que ce tome 1 de la guerre des amants.
    Le tome 1 ravira les amoureux de la Russie et de l'art russe.
    Tout commence avec la rencontre entre Walter, un américain venu étudier la culture soviétique et Natalia, la jeune artiste révolutionnaire.
    Car, c'est bien de révolution dont il s'agit. Sur fond d'histoire romantique entre deux êtres que tout semble opposer, on nous montre les bouleversements de l'Union Soviétique dans les années 20, on rencontre des artistes de la nouvelle vague russe comme Chagall, Kadinski, Malevitch, on rencontre Trotski et on appréhende le régime communiste dans ce qu'il a de plus beau mais aussi de plus affreux puisqu'on voit une vie dure, le froid et la faim ont raison des plus faibles prêts à tout pour survivre.
    Le seul défaut que je trouve à la bd, c'est que les deux protagonistes vivent une sorte d'amour béat, surtout de la part de Walter l'américain sans qu'il y ait de confrontation d'idées entre ce dernier et la communiste. ce sera peut-être pour la suite.

    etienne1981 Le 11/03/2013 à 11:14:02

    Jolie découverte du week end. On se laisse porter par cette histoire d'amour, de guerre et d'ART...
    L'histoire est bien construite, les personnages sont attachants.
    Le dessin est précis et vivant, et les couleurs sont très jolies.
    très sympa.