Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

E xpert en neurobiologie, José Alcano dirige l'agence matrimoniale du 21ème siècle. En se basant sur la mesure chimiologique et neuronale des candidats, il se fait fort de leur trouver le partenaire idéal, certifié par la science, garanti pour trois ans. Piégé par la malchance, il se voit contraint par Antoine de Beaumont de réussir l'impossible avec une cliente très particulière, sa fille Nina. Neurasthénique depuis la mort accidentelle de sa mère, cette dernière n'a goût à rien. L'amour pourra-t-il la sauver ?

"Tout sauf l'amour est une comédie sentimentale qui réjouit et donne le sourire, autant que celles que les Américains savent si bien faire au cinéma." Ainsi est présenté l'album dans le dossier de presse. Avouons-le tout de suite, ça ne marche pas. Si le pitch pouvait séduire, le résultat final est très loin d'être à la hauteur. Jamais le récit ne prend son envol et ne parvient à entraîner le lecteur. Prévu à l'origine pour le grand écran, l'histoire présente malheureusement toutes les défauts d’un mauvais cinéma. Ce cinéma qui, à partir d'une idée intéressante, n'arrive jamais à transformer l'essai et finit au mieux par se faire remaker par ces Américains dont on envie le savoir-faire mais qu'on se répugne à imiter. La comparaison avec ce média s'impose tant les scénaristes semblent s'être contentés de transposer directement leur projet initial au format bande dessinée sans profiter de ses spécificités. Impression provenant des nombreuses scènes au rabais sur le plan du spectaculaire, alors que la bédé ne souffre pas, a priori, des contraintes budgétaires du septième art. Sur le plan graphique, le ressenti est le même. Le protagoniste principal voit son jeu d'acteur réduit à une ou deux expressions et l'ensemble manque singulièrement de dynamisme. Les couleurs sont certes très bien réalisées, mais bien peu chaleureuses pour une love story. La faute à la météo qui a certainement gâché les conditions de tournage.

L'idée d'utiliser la science pour trouver le grand amour n'est pas nouvelle. Dommage qu'elle n'ait pas été exploitée à la bonne mesure. Là où le lecteur aurait aimé de belles envolées, des situations drôles et entraînantes, ne subsistent que des successions de scènes alignant les clichés sentimentaux dignes d'un téléfilm. L'ensemble s'en retrouve fatalement ennuyeux.

Par D. Baran
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Tout sauf l'amour

  • Currently 3.15/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (13 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    ben451 Le 29/07/2017 à 08:25:47

    Je ne partage pas l'avis de la chronique.
    Cet album est un condensé de (belles) émotions.
    Les dialogues sont drôles, les personnages originaux et attachants. Il n'y a aucun temps mort et on s'amuse dans la légèreté, ... comme dans la comédie romantique américaine.

    bibliojfd Le 02/03/2016 à 19:26:36

    Album en demi teinte : idée déjà vue mais dessins toujours autan attachants. Et puis Grenoble et les Dauphînoiiiis on aurait presque envie d'y habiter... en dessin! LOL

    dorsetshire Le 05/04/2013 à 07:45:17

    Le dirigeant d’une agence matrimoniale nouvelle génération reçoit pour challenge de trouver un mari à une séduisante jeune femme, qui ne cherche surtout pas le bonheur. Une variation scientifique et néanmoins romantique sur… l’amour !
    Un peu sceptique après la lecture de la chronique sur ce site, je me suis néanmoins attaqué à la BD et j'avoue avoir passé un bon moment de lecture même si le scénario est attendu de A à Z et peut s'assimilier effectivement à une comédie romantique américaine sans prétention avec sa dose de platitudes et de naïveté.
    Une mention aux dessins que j'ai appréciés en particulier ceux des différentes voitures de collection qui jalonnent l'aventure.