Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les dormants

11/03/2013 4626 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

« Des jours, peut-être des mois ou des années ? Que j’errais à la recherche d’une seule chose… un peu de tranquillité. » De sommeil aussi. Mais la tranquillité, il n’est pas certain qu’il la trouve dans le patelin où il arrive. Les bouseux du coin ne brillent pas par leur sens de l’hospitalité. Il y a cette fille aussi, qui, à son passage, les fait tous tomber de sommeil. Tous, sauf lui.

Après Un léger bruit dans le moteur, véritable claque qui avait résonné en fin d’année 2012, Jonathan Munoz revient avec Les dormants (Cleopas). Pour ces premiers pas en solo, le terrain exploré est similaire : un village perdu, peuplé par des péquenots idiots et qui sont prêts à libérer leur agressivité sur le premier visiteur venu. Fort heureusement, la ressemblance avec l’album précédent ne va guère plus loin, si l’on excepte le traitement des couleurs.

Tout d’abord, il y a cet inconnu, amnésique, hanté par des visions semblables à des pièces extraites d’un puzzle dispersé. Cette femme-enfant également, un peu fofolle et collante, tellement heureuse de côtoyer quelqu’un de différent qu’elle se perd en assommantes logorrhées. De leur rencontre et de leur confrontation avec les loquedus découleront quelques situations teintées d’absurdité ou jouant avec le décalage de leurs caractères. Quelques sourires s’esquissent dans un contexte dramatique. Le souvenir reviendra à l’inconnu, le voile aux allures de linceul qui masquait son passé se dissout.

Graphiquement, le style est désormais connu, s’illustrant par des trognes remarquables, plombé par un climat sombre mais toujours lisible. L’issue de ce songe dessiné et à rebonds risque quant à elle de susciter quelques interrogations, voire de paraître un rien opaque y compris après relecture. Dans tous les cas, un mystère subsiste : l’auteur peut-il se frotter désormais à un autre type d’univers ?

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Les dormants

  • Currently 3.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.