Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Été 2011, Les Hurlements d'Léo partent en tournée pour soutenir Bordel de luxe, leur premier album depuis plus de quatre ans. Dans leurs bagages, ils emmènent Emmanuel Moynot (Pourquoi les baleines blues viennent elles s'échouer sur nos rivages ?, Nestor Burma) dont l'objectif est d'écrire et dessiner une BD-documentaire sur le groupe, cependant, s'il veut donner un coup de main pour transbahuter le matos, il est également le bienvenu.

Emmanuel Moynot n'est pas étranger au monde de la musique. Il écrit et compose des chansons depuis longtemps et se produit de temps à autre sur scène avec des amis. Il arrive donc en observateur averti dans ce microcosme particulier fait d'âmes sensibles et de réactions à fleur de peau. Sur ce point, il ne va pas être déçu. En effet, après plus de quinze ans d'existence, les tensions entre les membres du combo sont plus que tangibles. Les tournées estivales, ce sont aussi des galères plus terre à terre : le bus qui tombe en panne, le matériel qui casse, sans parler de la nourriture parfois suspecte des cantines des festivals. Dans tous les cas, Moynot réussit à se faire tout petit et montre avec beaucoup d'acuité les aléas du métier d'artiste. La lecture est des plus agréables, car l'auteur garde un excellent équilibre dans ses propos. Un peu de « drame » humain, pas mal de chansons évidemment, du tourisme, une pointe de lui-même – particulièrement les démêlés judiciaires qui ont retardé la sortie de Pierre Goldman, la vie d'un autre – et une multitude de petites observations variées à propos de la vie sur la route. Résultat, un album vivant, dense sans être étouffant.

Graphiquement, le dessinateur aborde cette aventure d'une manière très originale et convaincante. Il joue sur le rendu de ses planches en alternant des pages N&B façon « carnet de croquis sur le vif » - néanmoins, ne vous y trompez pas, elles sont, au contraire, très pensées et savamment construites – et des compositions en couleurs directes pour les concerts. La sobriété pour les longues journées et les paillettes pour le show en quelque sorte.

Passionnante plongée dans l'envers du monde du divertissement, Hurlements en coulisses devrait séduire les amateurs de java-chanson-punk-caravaning et de très bonne bande dessinée. À lire et à écouter !

Sur le même sujet :

Le site officiel des Hurlements d'Léo

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Hurlements en coulisses

  • Currently 3.42/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    revedefer Le 23/02/2013 à 12:27:08

    Que penser d’une bande dessinée qui raconte le ressenti d’un auteur de BD, lui aussi musicien, sur son aventure pendant deux mois au côté d’un groupe de rock alternatif ?

    Première impression à froid, j’ouvre et je parcours rapidement l’ouvrage avant de débuter ma lecture. Mélange de planches voir dans la même planche de N&B et de couleur. Je n’accroche pas aux dessins en NB, pas assez détaillés, trop « hachurés », …. Qu’une envie refermer cette BD et passer à une autre, mais que nenni !!

    Je commence par le chapitre 1, c’est quand même mieux que de débuter par la fin (lol) !! Premier jour et premier concert des HDL, Nevers, cela m’intéresse étant Bourguignon, c’est presque chez moi. J’ai un peu de mal avec le coup de crayon N&B de Manu Moynot. Première case en couleur avec la section de cuivre des HDL et là que c’est beau !!! Le coup de pinceau de Manu Moynot est splendide !! Je continue ma lecture et vlan !!!! Je suis harponné par ce récit !! J’en oublie les dessins en N&B et j’accroche à fond sur l’histoire !!! Que du bonheur !!!! Hurlements en coulisses me fait penser à d’autres bandes dessinées de chez Futuropolis : Les Ignorants d’Etienne Davodeau, Un printemps à Tchernobyl et Voyage aux îles de la Désolation d’Emmanuel Lepage.

    Deuxième impression après lecture et relecture, ce récit/ressentit de Manu Moynot sur les deux mois de tournée qu’il va effectuer avec les HDL est excellent !!! L’auteur arrive bien à nous faire vivre de l’intérieur la vie du groupe, les tensions, les joies, les questions, …. Tout ce qui fait le quotidien d’un groupe de personnes étant obligés de vivre les uns avec les autres. De plus Manu Moynot nous livre aussi ses propres pensés sur les prestations des HDL, les relations que les différents membres entretiennent…. Ce récit est à conseiller à tous ceux et celles qui veulent découvrir l’envers du décor du monde de la musique.

    Hurlements en coulisse un album rock’n’roll à dévorer sans aucunes modérations avec en fond sonore un album live des Hurlements d’Léo !!!