Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le beau Voyage

04/02/2013 5623 visiteurs 7.0/10 (4 notes)

C rue et provocatrice comme son héroïne, c'est ainsi que cette bande dessinée démarre. Mais il ne faut pas se fier aux apparences car, très vite, le masque se délite pour dévoiler le portrait touchant d'une femme abîmée par un drame qui conditionne toute sa vie.

Léa est un "enfant de remplacement", conçu après le décès d'un frère adoré, Léo, mais hélas pour elle, née avec un chromosome X de trop. Un clonage raté. À travers une succession de souvenirs déclenchée par la mort du père, le récit restitue touche par touche la complexité du personnage. D'abord adolescente et femme agressive qui cherche de l'attention à travers ses provocations : réclamer l'approbation paternelle pour un avortement, publication de photographies de charme, vie privée qui défraye la chronique people. Et puis l'enfant solitaire, ignorée, l'intruse qui n'est jamais embrassée par sa mère et dont le père, médecin, absorbé par son travail, repousse toutes les marques d'amour. Dans le caveau familial, il n'y a que trois places : papa, maman et Léo, comme sur les photos de famille. C'est dans ces petits détails que le lecteur découvre les ravages des mensonges et des non-dits, quand les parents culpabilisent en silence et sont incapables de dire à leur fille qu'elle n'est pas la cause de leur tristesse, quand il ne semble plus rester de place dans leur cœur pour les vivants.

Un beau voyage, titre éponyme de l'air de Boby Lapointe préféré du papa, aborde de façon subtile et réaliste le sujet sensible et très peu traité du décès de l'enfant et de ses conséquences : le « Faites en un autre ». L'accompagnement du deuil a tendance à laisser les parents et l'entourage se concentrer que sur l'absent et la souffrance qu'il engendre et rarement sur cet autre qui ne sera jamais l'ange idéalisé, le clone parfait du disparu. Un bémol pourra cependant être retenu d'avoir choisi un dénouement extrême, qui, s'il ajoute en émotion, est une explication trop inhabituelle qui adoucit le message.

Une bande dessinée rare et touchante qui confirme, s'il était encore nécessaire, le talent de scénariste de Zidrou, appuyé par le trait clair et expressif de Benoit Springer.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le beau Voyage

  • Currently 3.80/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (41 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 01/09/2020 à 20:05:24

    Zidrou a le don d'émouvoir de par ses histoires réellement touchantes. Celle-ci est triste mais il y a toujours l'espoir derrière ces drames qui touchent une belle jeune femme. Les secrets de famille peuvent être parfois terribles. En l'espèce, c'est un deuil ayant touché une famille avant la naissance d'une petite fille.

    J'aime l'aspect moderne de ces récits profondément adultes et qui tournent la page sur la naïveté des récits d'antan. Ce one-shot m'a littéralement bouleversé notamment à la fin où on ne peut retenir ses larmes. Quand une bd arrive à m'émouvoir, c'est qu'elle a atteint son but. Bref, voilà un auteur qui se démarque depuis quelques années et qui arrive à produire des oeuvres d'une rare maturité.

    Au Fil des Plumes Le 24/03/2019 à 14:14:31

    Lorsque son père meurt, Léa se retrouve sans le vouloir plongée dans son passé. Au fil de ce one- shot, nous découvrons les relations qui se tissaient entre elle et son père.Le scénario bien qu'en apparence simple a su me surprendre. Comme à chaque fois que je lis du Zidrou, cette lecture a également éveillé en moi beaucoup d'émotions.Léa est un personnage très attachant pour lequel j'ai très vite ressenti de l'empathie.Cette BD est remplie d'humanité et de sentiments qui prennent aux tripes.L'esthétique est un peu raide, les traits sont durs et les couleurs très contrastées.De plus, l'ambiance de cette BD est très particulière.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    biggyjay Le 13/10/2017 à 10:53:42

    Pour reprendre une expression citée précédemment, c'est une belle histoire. Comme Zidrou sait les faire. On y trouve un équilibre très bien dosé entre émotion et sensualité. L'auteur traite de ces situations de la vie que l'on doit tous affronter à un moment ou à un autre, à savoir, la perte d'un parent. De plus, j'ai trouvé la narration de cet album originale et agréable.
    Le trait de Benoît Springer est léger et expressif mais il mériterait un peu plus de finesse dans certaines cases. Les couleurs dépeignent parfaitement l'atmosphère de l'album.
    Cet album est une très bonne lecture pour les amateurs de romans graphiques sur la vie ou les fans de Zidrou. Bonne lecture.

    cedd79 Le 29/03/2013 à 17:31:54

    Une histoire belle, touchante qui monte lentement... L'auteur construit avec précision son histoire puis, sans s'en apercevoir, on partage l'émotion de l'héroïne. Même si l'on pourrait critiquer des "effets" peu originaux pour susciter de l'émotion, cela fonctionne et on est complètement pris par l'intrigue jusqu'à la dernière case.

    J'ai eu parfois un peu de mal avec les dessins, mais au bout du compte, l'ensemble scénario/graphismes/couleurs est homogène.

    A découvrir donc !...

    mrpitoff Le 19/02/2013 à 00:01:05

    Tout simplement génial

    A lire et relire. En particulier si vous avez perdu votre Papa ou un proche. Bravo...

    A lire aussi la postface de Zidrou une fois l'album lu.

    dorsetshire Le 04/02/2013 à 14:26:56

    Excellent one- shot proposé par Zidrou. Une histoire pleine d'émotion, un récot poignant sur les rapports complexes, faits d'incompréhension mutuelle, entre un père et sa fille, le tout sur fond de drame familial.
    Le dessin simple et limpide convient parfaitement à cette Bd à lire sans hésiter.

    herve26 Le 19/01/2013 à 19:10:07

    Une petite pépite teintée d'émotion que ce Beau Voyage signé Springer & Zidrou.
    Hasard ou pas, je viens de lire coup sur coup "Folies Bergère" et "la peau de l'ours" de Zidrou, auteur que je découvre donc.
    J'éprouve aussi une certaine admiration depuis des années pour le dessin de Benoit Springer, qui depuis "Volunteer", a bien évolué.
    C'est une histoire tout en finesse qui nous est présentée, avec des rapports père-fille, difficiles sur fond de drame familial que l'on dédouvrira vers la fin. Si le thème de la mort est souvent abordée en bande dessinée,("les funérailles de Luce", par exemple signé d'un certain......Springer), Zidrou le traite en parrallèle avec des scénes de sexe assez suggestives tout de même.
    Après une première lecture, des scénes très fortes ressortent: l'enterrement, "l'accident" mais surtout la superbe page émouvante du répondeur(page48).Mais cet album mérite surtout d'être relu, signe de qualité.
    Découpée en sept chapitres, cette chronique familiale entrecoupée de flashes-back est une belle surprise en ce début d'année 2013.
    Une bd intimiste et sensible.

    Ysatis Le 12/01/2013 à 18:30:54

    Cet album très poignant à beau traiter de thèmes vraiment sombres, je me suis laissée emporter dès le début. Le dessin accompagne à merveille cette histoire, et on suit Léa se "débattre" avec sa vie et son passé, happé par l’enchaînement des évènements.
    Un très bel album, qui marque.