Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Isabellae 1. L'homme-nuit

10/01/2013 5862 visiteurs 5.7/10 (3 notes)

I sabellae tient de son père sa science du daishō. Siuko, elle, a hérité des pouvoirs noirs de leur mère. Depuis la bataille de Dan-no-ura, il y a sept ans, les deux adolescentes sont séparées. Sur le chemin qui doit la mener à sa sœur, Isabellae fera une bien curieuse rencontre, qui donnera peut-être un sens à sa vie et lui fera oublier ses fantômes comme son passé.

Après avoir œuvré sur Jazz Maynard, Raule se lance dans une autre aventure avec Gabor. Exit les banlieues de Barcelone, puisque le scénariste espagnol a posé sa plume au Japon, à la fin du XIIème siècle. S’ensuit un scénario étrange mêlant quête identitaire, combats féroces, magie et fantastique, voire un brin de mysticisme. Au final, l’ensemble se cherche quelque peu. Tout particulièrement en ce qui concerne la séquence qui fera immanquablement écho au Chant des Stryges et qui vaut son titre à l’album. Des plus surprenantes au pays des Kamis, cette référence biblique apparaît pour le moins anachronique sauf à démontrer, de manière très allégorique, la force de caractère du personnage principal ! Le prochain opus, Mer de cadavres permettra peut-être d’en saisir tout l’intérêt !

Coloriste sur Curiosity Shop - avec Montse Martin au crayon - Gabor signe le dessin de cette série. Avec une approche très paysagée des décors qui n’est pas sans rappeler certaines estampes… japonaises, le graphiste abandonne tout académisme lorsqu’il s’agit de rendre compte des échauffourées. Priorité à l’efficacité à travers un trait plus simple, plus épuré, mieux à même de traduire la vivacité avec laquelle l’héroïne se sert de son sabre. Tout juste pourrait-on regretter un trait parfois trop marqué sur les silhouettes.

L’homme nuit illustre parfaitement cette nouvelle génération d’auteurs qui sait renouveler le franco-belge en lui insufflant une vision métissée alliant les codes du manga et de l’animation. Graphiquement le résultat ravira les adulescents, amateurs de katana !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
5.7

Informations sur l'album

Isabellae
1. L'homme-nuit

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (35 votes)

  • Gabor
  • Gabor
  • Brun, Michel
  • 01/2013 (Parution le 18/01/2013)
  • Le Lombard
  • 978-2-8036-3232-9
  • 46

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    33phoenix Le 05/01/2016 à 03:34:14

    Très bon album et série qui a passé inaperçue mais qui mérite largement d'être connue. L'histoire est prenante et rythmée, on suit l'histoire d'Isabelle, fille d'un grand samouraï et d'une belle irlandaise, qui est en recherche de sa petite sœur, accompagnée du fantôme de son père. L'histoire est excellemment servie par le dessin de Gabor, magnifique et couleurs très adaptées. Il y a du surnaturel dans cette histoire mais rien de tiré par les cheveux mais bien au contraire, cela fait partie de la culture et du folklore japonais. Bref, cela mérite le détour et je suis sûr que vous allez passer un excellent moment de lecture.

    Rody Sansei Le 06/12/2015 à 19:50:56

    Une histoire de ronins, de fantômes, d'êtres surnaturels dans le Japon du XIIème siècle.

    On suit les traces d'Isabellae, suivie par le fantôme de son père, à la recherche de sa jeune soeur.
    Beaucoup de combats, de rencontres variées, de surprises même, un peu d'humour ici et là (très peu, mais salutaire) et un dessin plutôt joli et gracieux (à l'exception de quelques visages, parfois).

    Un premier tome d'introduction très réussi, original, et qui donne envie de connaître le reste du premier triptyque.

    Dans un univers assez proche, et presque à la même période, on peut penser à Okko en lisant Isabellae, mais je trouve Okko plus classique dans le traitement.