Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

B ilbo Sacquet, un aimable Hobbit, se retrouve entraîné par Gandalf le Magicien dans une chasse au trésor en compagnie de treize nains. Ceux-ci veulent retrouver les richesses de leur peuple jadis volées par le dragon Smaug. Pour cela, ils vont devoir traverser la Terre du Milieu et passer dans des contrées infestées de gobelins et autres trolls pour atteindre le Mont Solitaire.

Profitant de la sortie du film de Peter Jackson, les éditions Delcourt ressortent un ouvrage publié en 2009. Antérieure au Seigneur des anneaux, cette histoire - conçue à l’origine pour un public jeune - conte l’aventure de Bilbo qui, embarqué dans un périple sans trop savoir ni comment ni pourquoi, va, par hasard, mettre la main sur le fameux anneau détenant le destin du monde.

Les lecteurs familiers de l’univers de Tolkien ne seront pas dépaysés tant les auteurs ont choisi de rester fidèle au roman, au point qu’il est possible de parler d’une « retranscription » plutôt que d’une adaptation. Le prix à payer pour cette littéralité est des récitatifs très abondants et, qui plus est, écrits en petit format. Ainsi, malgré de nombreuses péripéties, la narration est lourde et il n’est pas certain que l'auditoire juvénile y adhère.

Cet aspect pesant est renforcé par le graphisme qui, s’il n’est pas dénué de qualités et peut se révéler assez attrayant, tend plus vers l’illustration que vers les codes classiques du dessin de bande dessinée. Il devient alors difficile de s’immerger dans le récit et d’éprouver de l’empathie pour les personnages.

Un livre sans grand défaut, mais dont l’intérêt reste à démontrer.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Bilbo le Hobbit

  • Currently 3.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    sebastien01 Le 05/01/2020 à 14:16:03

    Aussi étonnant que cela puisse paraitre, malgré un immense lectorat et un sujet qui s’y prêterait parfaitement, il n’y a encore à ce jour aucune adaptation en comics ou en bande dessinée du Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien. Seule une faible adaptation du Hobbit, réalisée par Charles Dixon, Sean Deming et David Wenzel, a vu le jour en 1989.

    De prime abord, sa lecture se révèle assez ardue. D’une part, le trait de Wenzel est clairement daté, même pour son époque. A l’aquarelle, tout en rondeurs et en couleurs pastel, il dépeint un univers de fantasy très classique, presque cliché. Un autre lecteur faisait référence à "Blanche-Neige et les Sept Nains" et il se dégage effectivement du dessin une ambiance enfantine à l’opposé de la trilogie beaucoup plus mature portée en 2012 au cinéma par Peter Jackson. Et il est bien difficile aujourd’hui de s’immerger pleinement dans cette lecture en faisant abstraction de cette référence.
    D’autre part, Dixon et Deming paraissent avoir eu bien du mal à s’éloigner du roman pour l’adapter en une bande dessinée. Et cela s’en ressent au travers de ces récitatifs longuets et de ces multiples bulles de texte. Quitte à être à ce point fidèle et retranscrire ainsi une bonne partie du matériel d’origine – parfois mot à mot –, autant lire le roman... Il n’y a donc aucune fluidité dans le déroulement de l’action, rien de naturel dans l’expression des personnages et la lecture est trèèès longue.

    Enfin, ayant lu l’édition de Vents d’Ouest sortie en 2001, on ne peut que regretter le choix de l’éditeur d’avoir façonné artificiellement une BD franco-belge. Pourquoi ce grand format inadapté qui laisse de grandes marges blanches ? Pour ce découpage en deux tomes alors que rien, dans le séquençage de l’aventure, ne le justifiait ? Pourquoi ces nouvelles – et plutôt jolies – couvertures d’Eric Hérenguel qui ne reflètent en rien le contenu intérieur ? Bref, un choix déroutant.

    Klaus Le 22/08/2007 à 01:11:40

    Cette B.D. n'est pas un chef d'oeuvre en soi, certes, mais il faut croire que la
    magie de Tolkien et de son univers a imprégné ces pages. Ma foi, une très
    bonne adaptation, très fidèle et desservie par des dessins qui collent pas mal
    avec l'esprit du livre. Encore une occaz d'aller faire un tour en Terre du Milieu.
    Si vous avez les oreilles qui ont ne serai-ce qu'une légère tendance à pousser
    en pointe, n'hésitez surtout pas!

    overdoz Le 03/01/2006 à 11:51:08

    pour ma part, je connais cette version de bilbo le hobbit depuis 1997, c'est meme la premiere histoire que j'ai lu de JRR tolkien, et j'ai toujours adorée cette BD. c'est une version originale et à lire absolument, ne serait-ce que pour l'aquarelle!!
    certain dise que l'auteur a trouvé le bon filon, peut-etre, je n'en sait rien,mais ce qui est sur,c'est que cette BD a un peu plus de 15 ans et qu'a l'époque on ne parlait pas du seigneur des anneaux comme aujourd'hui.

    et pour finir, si vous n'avez jamais lu JRR tolkien, alors commencez par cette BD, et seulement ensuite lisez les livres.