Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Émilie débarque à Bruxelles. Les loyers étant ce qu'ils sont, elle se voit contrainte de trouver une colocation. Il n'est pas facile de s'intégrer quand on est nouvelle venue et un peu timide, heureusement elle tombe sur une bonne équipe, un peu turbulente peut-être, et néanmoins diablement sympathique.

Comme un plateau est le premier album d'Émilie Plateau. Cette dernière, membre du collectif Nos restes, prend à bras le corps le credo de ce groupe d'auteurs et propose un récit autobiographique rempli d'humour. La colocation est un terreau fertile pour celui ou celle qui sait observer la nature humaine. De fait, cette cohabitation forcée ouvre les portes de l'intimité d'autrui, avec ce qu'il y a de bon et de mauvais en chacun de nous. La scénariste décrit ce petit microcosme avec beaucoup d’ingéniosité, mais, malheureusement, sans grande originalité sur le fond. Les scénettes se succèdent, s'accumulent, et, au final, peinent à sortir des sentiers battus pour qui se souvient de L'auberge espagnole de Cédric Klapisch.

La dessinatrice illustre ses propos d'une manière minimaliste, minuscule même. Ce style volontairement dépouillé est néanmoins très dynamique et rempli de fraîcheur (ou alors c'est le climat de la capital belge). Les planches sans case définie permettent une mise en scène originale non dénuée d’espièglerie par moments. À noter le très bon travail d'édition de 6 pieds Sous Terre qui propose ce titre dans un petit format carré en parfaite adéquation avec l'approche esthétique de son contenu.

Expérience personnelle racontée tout en finesse, Comme un plateau reste un peu trop terre-à-terre pour vraiment convaincre.

Sur le même sujet :

Le site internet d'Émilie Plateau
.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Comme un plateau

  • Currently 3.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.