Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La mano 2. Bologne

05/11/2012 3513 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L es temps ne sont plus à l’innocence. Aristo entraîne Raffaëlla, Dina et Piero dans une spirale sans fin, celle de la clandestinité et de la violence. Seul Sandro, poursuivant ses études de médecine, restera en marge du mouvement, refusant la radicalisation sans pour autant nier ses convictions, ni pouvoir taire - malgré Flavia - sa passion pour Raffaëlla.

Initialement prévue en trois tomes, La Mano s’arrêtera finalement à Bologne. Dans ce deuxième et dernier opus, Philippe Thirault et Alberto Pagliaro, décrivent, via Sandro, la transformation du petit groupe de copains en une cellule terroriste - Il Pugno - et les errements qui en découleront. Mais plutôt que de se centrer sur les cinq doigts du poing, ils les replacent dans une Italie en proie à des mouvements contestataires extrémistes - de Gauche comme de Droite – où la jeunesse s’émancipait à travers la fac, Jimi Hendrix ou les Animals, la marijuana et la lutte des classes. Mai 68, guerre froide entre les deux blocs, années de plomb, exils, repentis, manipulations politiques, cet album ne peut être compris indépendamment de l’époque dans laquelle il s’inscrit et c’est ce qu’a parfaitement traduit Philippe Thirault. Si ce récit conte les errances révolutionnaires d'amis d'enfance, il n'en retranscrit pas moins leurs amours. Sur une large palette de sentiments, Alberto Pagliaro utilise un trait semi-réaliste qui sait traduire cette nostalgie des passions défuntes grâce à une mise en couleurs des plus automnales.

La Mano est la chronique douce-amère d’une jeunesse italienne qui pensait changer le monde et qui, in fine, s’est quelque peu perdue dans les méandres de la réalité.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La mano
2. Bologne

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.