Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Siorn 1. Le Parfum de la dryade rouge

31/10/2012 5321 visiteurs 7.0/10 (1 note)

S iorn, un barbare solitaire, vient de voler des gemmes à Jolarsh afin d'acheter des armes et des mercenaires pour son camp, le peuple Nosvars étant engagé dans des luttes intestines depuis plusieurs années. Repris par les sbires de la reine Ysbel qui l’empoisonne, il est contraint pour survivre d’accepter d’assassiner Olshorn, le frère de la monarque, en guerre contre Giarthen, l’autre membre de la fratrie. Rapidement, il va découvrir un intérêt tout personnel à participer à ce conflit familial.

Le terme heroïc fantasy est utilisé bien souvent à la place de fantasy alors qu’il est un courant de ce genre. L’heroïc fantasy se caractérise couramment par la mise en scène d’un seul héros. Celui-ci se définit habituellement par sa force, son courage, une personnalité très affirmée ou encore sa ruse (ou son instinct). Les aventures qu’il vit sont traditionnellement simples et tournent autour de sa petite personne, même s’il lui arrive parfois de sauver le monde ou un royaume, mais généralement en étant mêlé à ce genre d’évènements par hasard. Ses problèmes, il les affronte de préférence à l’arme blanche ou avec ses poings, rarement avec sa tête (sauf bien sûr pour l’écraser sur le nez de ses adversaires).

Voilà exactement ce que les deux auteurs présentent, revendiquant haut et fort leur choix de plonger dans ce maelström de péripéties, de violence et de fureur. Comme il se doit, il ne faut pas chercher de complexité dans l’intrigue. La trame est vite dévoilée - pas de quête, de dieux, de magiciens ou encore de bêtes humanoïdes (encore que, le rival de Siorn semble issu d’un croisement avec un troll) -, toutefois, ce qui en fait le charme réside dans la qualité de sa construction. Le monde dur dans lequel évoluent les protagonistes est bien posé, le tempérament de ces derniers affirmé - en particulier celui de Siorn - et les enchaînements se font aisément. Le rythme est presque effréné, avec une belle part pour les scènes martiales.

Morgann Tanco est parfaitement à son aise dans ce contexte. Son trait semi réaliste fait merveille pour livrer des paysages grandioses et sauvages, des personnages qui ont des gueules. Ne s’attachant pas au détail, il privilégie l’atmosphère et le dynamisme. Ses pages de combat sont pleines de frénésie, de sang et de membres tranchés.

Un très bel album, un hommage à Robert E. Howard (le terme heroïc fantasy a été inventé par Sprague De Camp pour caractériser l’œuvre du père de Conan), qui réjouira les amateurs.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Siorn
1. Le Parfum de la dryade rouge

  • Currently 2.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.7/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.