Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Miss Octobre 1. Playmates, 1961

31/10/2012 7081 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

L os Angeles, début des années soixante. Un tueur en série commence à faire parler de lui, sa spécialité ? Il grime ses victimes en playmates du mois ! La police, le lieutenant Jordan particulièrement, est sur les dents. Après Miss Janvier et Miss Février, personne ne désire découvrir les photos sanglantes d'une future Miss Mars. De son côté, Viktor, une monte-en-l'air de talent, a également quelques soucis : elle vient de recevoir une lettre anonyme lui annonçant qu'elle sera Miss Octobre...

Mystérieux assassin aux mœurs exotiques, vieux briscard de l'enquête, jeune loup ambitieux de la brigade, cambrioleuse de haut vol, belles bagnoles et jolies pépées, Stephen Desberg (Le Scorpion, IR$) a rassemblé tous les composants traditionnels du thriller dans Playmate 1961. Dense et parfois très bavard, le scénario de ce premier tome en impose. Si certains des ingrédients sentent le réchauffé, Desberg réussit néanmoins à faire passer la sauce en jouant habilement sur la construction de la narration. Débutant, comme tout bon blockbuster, par une scène d'action pure permettant d'apercevoir une première fois les protagonistes principaux, le scénariste retourne brutalement en arrière et entame véritablement son intrigue. Un peu perdu, le lecteur doit alors absorber de nombreuses informations disparates en attendant quelques explications qui tardent à venir. Malheureusement, comme le suspens peine vraiment à s'installer, cette situation gâche quelque peu le plaisir de la lecture.

Au-delà de l'histoire à proprement parler, le créateur d'Empire USA se fait un malin plaisir d'évoquer les États-Unis de l'époque où le rêve américain étincelait de mille feux, particulièrement en Europe. Forgée par le cinéma et la littérature, cette image tient évidemment du miroir aux alouettes, mais continue à faire fantasmer. À ce niveau, l'auteur rend parfaitement hommage à cette période mythique.

Alain Queirex a totalement embrassé cette approche et ne se fait pas prier pour dessiner de belles carrosseries et autres immeubles emblématiques de la Cité des Anges. Adepte d'un style ultra-réaliste dans la lignée des travaux de William Vance, le dessinateur propose un album solide malgré un environnement déjà mille fois montré. En effet, il n'est pas aisé d’innover quand les différents décors font partis de l'imaginaire collectif. Passé outre ce sentiment de déjà-vu, la réalisation sans faute (les passionnés de Mad Men apprécieront les costumes) et la grande rigueur du trait devraient séduire les amateurs de la collection Troisième Degré.

N'attendez pas novembre pour découvrir Miss Octobre !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Miss Octobre
1. Playmates, 1961

  • Currently 3.26/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (43 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.