Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les carnets de Cerise 1. Le Zoo pétrifié

24/09/2012 20447 visiteurs 8.0/10 (4 notes)

C erise, onze ans, vit seule avec sa maman. Elle rêve de devenir écrivain pour composer sur son sujet favori : les gens. Conseillée par madame Desjardins, une romancière installée dans le village et qui s’est prise d’affection pour la conteuse en herbe, elle enquête sur ses concitoyens et se confie dans un petit carnet. Le sujet du moment est monsieur « mystère », un vieil homme qui disparaît régulièrement dans la forêt et en ressort couvert de peinture.

Joris Chamblain livre une bande dessinée jeunesse fraîche, vive et émouvante. En suivant l’investigation de la jeune Cerise, petite fille ouverte et curieuse, l’auteur propose un conte moderne, doux, alerte et naïf. Cependant, si candeur il y a, il s’agit de celle qui permet de dire que, oui, le monde n’est pas comme cela, mais que c’est ainsi qu’il devrait être. En prenant quelques distances avec la réalité, sont mises en avant des valeurs telles que l’attention aux autres, l’écoute, l’entraide et la force collective, l’accomplissement de soi et de ses aspirations. La narration fluide s’effectue à travers le regard de Cerise, en incluant des pages de son calepin - illustrées de dessins et accompagnées de « photographies » - au sein des planches classiques, dans lesquelles s’immiscent, de temps à temps, des esquisses enfantines.

Les adultes pourront être touchés par l’évocation de rêves, de souvenirs plus ou moins précis et embellis par le temps. L’envie de retrouver des lieux empreints d’histoire - la leur - et d’émotions, de les restaurer et de leur redonner vie, peut les saisir et offrir une dimension très intime à ce récit.

Pour celui qui feuillette l’ouvrage, l’attirance et le désir de poursuivre la découverte sont immédiats tant le dessin d’Aurélie Neyret est chaleureux et généreux. Les visages des enfants, avec leurs grands yeux disproportionnés, expriment quantité d’émotions portées par une colorisation douce, accueillante, rassurante, pleine de poésie et de nostalgie avec un ton automnal dominant.

Une œuvre extrêmement convaincante sur tous les plans, et qui offre un plaisir simple à partager en famille. Après End en juin dernier, le label Métamorphose propose une nouvelle petite perle.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Les carnets de Cerise
1. Le Zoo pétrifié

  • Currently 4.28/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (53 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 28/02/2021 à 10:23:46

    Cerise, dix ans et demi, a deux amies « pour la vie » : Line et Erica. Elles sont opposées autant qu’il est possible de l’être… Ce qui ne les empêche nullement de s’adorer.

    Cerise a parfois des conflits avec sa maman. Elles vivent à deux, et malgré ces conflits, Cerise aime beaucoup sa maman.
    Cerise rêve de devenir romancière. Cela tombe bien : sa maman vient de lui offrir un journal intime pour que Cerise puisse y écrire ses histoire… Et justement, elle en a une car elle a découvert dans les bois un homme couvert de peintures, un individu plein de mystère… Cerise peut débuter l’écriture de son histoire : « Il était une fois… »

    Critique :

    En tant qu’instituteur, j’ai rarement découvert un livre qui puisse autant donner envie aux filles de se mettre à écrire des histoires.
    Au risque de heurter certaines personnes qui ne veulent pas entendre parler d’histoires « genrées », je constate que si ce livre parle beaucoup à mes élèves filles, les garçons n’éprouvent pas le même plaisir et s’en lassent très vite. Inutile de me tirer dessus. C’est juste un constat. Je précise que je les ai invités à y jeter un œil mais que la sauce n’a pas pris.

    Cet album, raconté à la première personne, puisqu’il s’agit du carnet de Cerise, contient une multitude de conseils, saupoudrés tout au long du livre, pour aider celles (et ceux) qui voudraient se lancer dans l’écriture d’un cahier secret, ou tout simplement d’un roman : « Avant chaque début d’intrigue, il faut planter le décor. » ; « Ecrire des romans. Imaginer la vie des gens… Leur faire vivre plein d’aventures, imaginer quels dangers ils vont affronter… Ceux qu’ils vont combattre, ceux qu’ils vont aimer… » ; « Un bon détective cherche des indices. Il doit trouver quelque chose d’inhabituel ou d’inattendu. Un détail peu commun, qui ne serait pas à sa place. Une piste en somme… »
    C’est un vrai guide méthodologique, l’air de rien ! Je suis persuadé que si tous les élèves disposaient d’un tel livre vers dix, onze ans, leur envie de se mettre à écrire exploserait… Enfin, pour les filles… Pour les garçons, il faudrait des personnages auxquels s’identifier car dans cette histoire les enfants héros sont tous… des héroïnes !
    Joris Chamblain donne à lire un scénario fabuleux qui, tout en étant un guide pour l’écriture destiné à des enfants, contient aussi une véritable histoire. Une histoire d’amitié, de bienveillance, de petits conflits, de cachoteries, de « méfiance » entre parents et enfants… Mais aussi une intrigue digne des grands détectives. Il maintient le suspense jusqu’au bout.

    Aurélie Neyret a développé un style très personnel avec une parfaite maîtrise de l’aquarelle qui apporte une touche de poésie incroyable à ses albums. Les visages de ses personnages ont des expressions éloquentes qui les rendent définitivement vivants. Quant aux décors… Pratiquement chaque « case » est un tableau… Un petit bijou !

    Si vous voulez susciter des talents d’écrivain et de dessinateur chez votre enfant d’une dizaine d’années, offrez-lui « Les carnets de Cerise » et un carnet vierge afin qu’il (elle, plutôt) puisse y donner vie à ses rêves.

    alambix Le 20/01/2018 à 17:10:20

    Une merveille de la 1ère à la dernière page. Un bonheur partagé avec ma fille de 6 ans. Je pensais lui lire un peu chaque soir, on l'a lu d'une traite car elle refusait que je ferme le livre !
    Un mélange subtil entre carnet de bord, bande dessinée, roman ... On s'imagine facilement devant un film tant l'histoire prêterait à un (très beau) film.
    Impossible de ne pas avoir une petit larme à l'oeil ici ou là.
    Un livre à posséder absolument pour tout parent amateur de bande-dessinée et qui souhaite initier son enfant à cette forme de littérature.

    gautama Le 24/09/2013 à 22:26:08

    Personnages attachants, les dessins sont magnifiques et l histoire est tres belle! Vivement qu ils sortent le tome deux!

    LaMalice Le 03/01/2013 à 13:42:51

    Une des plus belles bande dessinées que j'ai.
    Et j'en ai beaucoup.

    Le scénario est superbe, les textes magnifiques, les dessins et les couleurs simplement éblouissant. Quelle plume. Quelle patte.

    Je recommande sans réserve pour les plus jeunes comme pour les plus vieux.

    Pascal