Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Elya - Les Brumes d'Asceltis 1. Naissance

20/09/2012 6679 visiteurs 5.0/10 (1 note)

L e clan des Arden s’apprête à célébrer les funérailles du vieux roi. Erwal, l’aîné de la fratrie jadis banni, revient et demande l’autorisation de se recueillir sur la dépouille de son père. Yslain, le jeune monarque, autorise son frère à assister à la cérémonie, malgré l’opposition du druide Swull et de Lyenn sa sœur, druidesse. Toutefois les blessures anciennes sont encore vives et l’avenir de la tribu risque de s’en trouver modifié.

Pour ce nouveau spin-off de la série Les brumes d’Asceltis, après Les exilés d’Asceltis, le doute est une nouvelle fois de mise quant à l’utilité d’un tel exercice. Nicolas Jarry, généralement très à l’aise dans les récits imaginaires, livre ici un scénario qui, pour le moment, manque cruellement de profondeur. Une intrigue familiale et une vengeance qui n’ont d’autre intérêt que de perturber la naissance de la sylve, qui, privée de l’attention nécessaire à son éveil, s’enfuit telle une bête sauvage. Néanmoins, son existence fait courir un danger aux intrigants qui vont devoir la traquer. La lecture reste plaisante mais dénuée de points d’accroche significatifs, tant pour le présent tome que pour la suite de l’aventure.

Si Gianluca Maconi s’inspire du standard de la série mère, il imprime également son propre style. Aidé par les couleurs d'Olivier Heban, son trait sait se faire dynamique et ses décors caractérisent bien l’univers. Par contre, il pourra lui être reproché une certaine perte de détail sur les silhouettes lors des plans larges et une imprécision sur des visages variant un peu trop d’une case à l’autre.

Pas de défaut majeur pour un livre qui plaira sans doute aux fanatiques du monde d’Asceltis et aux jeunes amateurs de fantasy. Les plus expérimentés chercheront des aventures ailleurs.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Elya - Les Brumes d'Asceltis
1. Naissance

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    hgervasi Le 11/10/2012 à 07:34:20

    J'ai bcp aimé ce premier tome. Une génèse sur Elya, je ne m'y attendais pas. Je trouve le principe excellent. Un peu comme pour Cixy de Troy, Elya a le droit à sa propre série, mettant en avant ses origines, le contexte de sa venue au monde, un monde d'ailleurs ignoble à sa naissance. Le dessin est bon, bien sûr différent des Brumes, mais conserve l'esprit de l'univers d'Asceltis. Je pense que cette série à toutes les raisons pour aller encore plus loin, car il lui reste encore bcp à exploiter.